Sciences

La lumière a été photographiée pour la première fois sous forme d'onde ET de particule

Temps de lecture : 2 min

Vidéo réalisée par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont réussi à prendre pour la première fois un cliché de la lumière se manifestant simultanément sous forme d’onde et de particule, relate le site de l’EPFL.

La dualité onde-particule de la lumière est depuis longtemps connue des scientifiques. Albert Einstein l’avait soulignée dès 1905, rappelle la vidéo ci-dessus. Mais elle n’avait jamais pu être observée avant l’étude des chercheurs de l’EPFL, publiée le 2 mars dans la revue Nature Communications. «Jusqu’ici, on pouvait voir l’onde ou la particule, mais toujours à des moments différents», atteste l'école sur son site.

Comment les chercheurs ont-ils réussi à prendre un instantané du double comportement de la lumière? En utilisant un microscope ultrarapide, «l’un des deux seuls au monde capable de distinguer les particules en fonction de leur énergie embarquée», est-il expliqué sur le site de l’EPFL où l’expérience est aussi décrite en détail.

Le travail des scientifiques «ouvre de nouvelles perspectives vers l’informatique quantique», d’après Fabrizio Carbone, chercheur à la tête de l’étude, cité sur le site de l'EPFL.

«L’expérience démontre pour la toute première fois que l’on peut filmer directement la mécanique quantique –et sa nature paradoxale.»

Newsletters

Les cheveux roux ne vont pas disparaître avec le réchauffement climatique

Les cheveux roux ne vont pas disparaître avec le réchauffement climatique

À moins que toutes les personnes porteuses du gène ne périssent sans avoir eu d'enfant... ce qui est quasiment improbable.

Le chien descend-il vraiment du loup?

Le chien descend-il vraiment du loup?

Le meilleur ami de l'homme fait partie de nos vies depuis l'époque des chasseurs-cueilleurs et serait issu de la domestication du loup préhistorique. Oui, mais de quel loup parle-t-on?

Covid-19: faut-il vraiment s'affoler de l'émergence du variant Kraken?

Covid-19: faut-il vraiment s'affoler de l'émergence du variant Kraken?

Peut-être devrions-nous cesser de systématiquement nous alarmer outre mesure dès l'apparition d'un nouveau variant du virus.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio