Tech & internet

Nos mots de passe sont (un peu) moins idiots qu’avant

Temps de lecture : 2 min

Le clavier d'un ordinateur, 12 décembre 2013 REUTERS/Kacper Pempel
Le clavier d'un ordinateur, 12 décembre 2013 REUTERS/Kacper Pempel

L'imagination des internautes est au plus bas, d'après L'Expansion. Le rapport de SplashData publié le 20 janvier sur les 25 pires mots de passe utilisés en 2014 a effectivement de quoi alarmer puisqu'il montre, encore une fois, que les internautes sont très nombreux à utiliser des mots de passe simples et donc facilement piratables tels que «password» ou encore «123456».

Mais le rapport de SplashData contient également une note positive. Oui, les internautes sont nombreux à avoir des mots de passe peu sécurisants ,mais ils sont tout de même moins nombreux qu'avant.

SplashData qui, pour réaliser son étude, a anaysé les 3 millions de mots de passe piratés au cours de l'année 2014 a révélé une liste «pas très différente de celle de l’année dernière, ou de l’année encore avant», souligne Brian Fung, journaliste au Washington Post.

Le taux d’utilisation par les internautes de ces 25 mots de passe courants est, lui, différent. Il était de 6% il y a quelques années, rappelle le WSJ Digits. Il n'est plus que de 2,2% en 2014, affirme Mark Burnett, collaborateur de SplashData.

«Bien qu’il reste inquiétant, ce pourcentage est le plus bas que j’ai vu.»

Christopher D. Dogget, directeur de la cyber-sécurité à Kaspersky Lab, confirme dans une interview avec Brian Fung une plus grande sensibilité des internautes à l’environnement numérique et ses dangers.

«Je pense que d’une façon générale les internautes sont plus conscients. Ils sont plus malins et, souvent, se méfient des e-mails qu’ils reçoivent lorsqu’ils n’en connaissent pas l’expéditeur et ne cliquent plus sur n’importe quel lien.»

Parmi les 25 pires mots de passe utilisés en 2014 on retrouve les traditionnels «qwerty» (équivalent d’azerty), «123456», «password» (mot de passe) et «111111». Nouveaux entrants dans la catégorie: «696969» et «batman» se classent 22e et 24e observe PRWeb. Mais, alors que la Saint Valentin approche à grands pas, le «iloveyou» présent dans la liste de 2013 a disparu.

Dans tous les cas, «si vous faites partie des personnes qui utilisent toujours des mots de passe tels que 123456, arrêtez», écrit Mark Burnett, suggérant qu’il s’agit de «mauvais mots de passe». Les individus ou entreprises utilisant des mots de passe trop simples sont en effet plus susceptibles de se faire hacker ou de voir leur identité volée.

Newsletters

Après le gaz, Poutine pourrait nous couper le GPS

Après le gaz, Poutine pourrait nous couper le GPS

Ces réseaux indispensables aux Occidentaux sont-ils en danger?

Le Brésil va remporter la Coupe du monde de foot 2022 (selon la science)

Le Brésil va remporter la Coupe du monde de foot 2022 (selon la science)

La simulation de l'Alan Turing Institute donne à la Belgique 19% de chances de victoire, 13% à l'Argentine et 11% à la France.

Est-ce vraiment la fin de Twitter?

Est-ce vraiment la fin de Twitter?

Retour sur le vent de panique qui agite la plateforme à l'oiseau bleu depuis son rachat par Elon Musk.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio