Sciences

Découvrez la tête du soleil d'Halloween

Temps de lecture : 2 min

Citrouilles d'Halloween. lobo235 via Flickr CC License by
Citrouilles d'Halloween. lobo235 via Flickr CC License by

A quelques semaines d’Halloween, le ciel ressemble à un film de Tim Burton. La Nasa a dévoilé des images du soleil capturées le 8 octobre par le Solar Dynamics Observatory, qui paraissent étrangement de circonstance. Sur ces clichés, le soleil ressemble à s’y méprendre à Jack-o'-Lantern, la citrouille grimaçante de la fête du 31 octobre, rapporte le Wall Street Journal.

Les images ont été obtenues par la capture de deux longueurs d’ondes, l’une à 171 et l'autre à 193 angströms, colorisées en or et jaune. Le résultat, surnommé «Pumpkin sun» (le «soleil citrouille») fait apparaître des zones de couleur différentes qui donnent à l’astre l’aspect d’un visage. La Nasa explique:

«Les régions actives apparaissent plus brillantes parce que ces zones émettent plus de lumière et d’énergie»

D’après le site Savingadvice.com, ces régions actives sont des tempêtes, qui résultent de l’augmentation du rayonnement sur la surface du soleil, et provoquent l’éclatement des particules chargées de matière. Cependant, il s’agit de tempêtes légères, et les éruptions ne présentent pas de risque pour la Terre.

A 171 angströms, la lumière noire (ultraviolet) utilisée par les scientifiques permet de montrer l’atmosphère, la couronne solaire et des arcs magnétiques géants. A 193 angströms, on peut voir une autre région de la couronne solaire et une éruption solaire.

Vue avec une lumière noire à 335 angströms.NASA/GSFC/SDO

Vue avec une lumière noire à 171 angströms.NASA/GSFC/SDO

Vue avec un mélange de lumières de 171 et 193 angströms.NASA/GSFC/SDO

Vue avec une lumière noire à 193 angströms.NASA/GSFC/SDO

Vue avec une lumière noire à 304 angströms.NASA/GSFC/SDO

Newsletters

Le gazon artificiel est un non-sens esthétique, écologique et sanitaire

Le gazon artificiel est un non-sens esthétique, écologique et sanitaire

La ville de Boston vient d'interdire l'installation de nouvelles pelouses artificielles dans l'espace public, pointant la composition toxique de ces étendues de plastique vert.

L'océan Arctique est en train de s'acidifier en quatrième vitesse

L'océan Arctique est en train de s'acidifier en quatrième vitesse

L'acidification des eaux, précipitée par la fonte des glaces de mer, présente un danger considérable pour la vie marine.

La cape d'invisibilité n'existe pas encore, mais on s'en rapproche

La cape d'invisibilité n'existe pas encore, mais on s'en rapproche

Les dernières avancées de la société Vollebak sont tout simplement stupéfiantes, mais où mèneront-elles?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio