Monde

La CIA derrière l'Etat islamique? C'est la rumeur persistante en Irak, en Iran et au Liban

Temps de lecture : 2 min

Hall d'entrée du siège de la CIA. 14 août 2008. | REUTERS/Larry Downing
Hall d'entrée du siège de la CIA. 14 août 2008. | REUTERS/Larry Downing

C'est la dernière théorie complotiste qui circule au Moyen-Orient. L'organisation islamiste auto-proclamée «Etat islamique», contre laquelle les Etats-Unis, mais aussi la France, viennent de lancer une offensive, aurait en fait été fomentée et entraînée par les agents américains de la CIA.

Selon un journaliste du New York Times cette idée «circule des rues de Bagdad aux plus hauts niveaux du gouvernement irakien.» Ce dernier raconte ainsi avoir assisté à un rassemblement organisé il y a quelques jours dans la capitale irakienne par un dignitaire chiite, Moktada al-Sadr, qui a publiquement accusé la CIA d'avoir créé Daech -pour reprendre le terme désormais employé par le gouvernement français pour désigner le groupe islamiste.

Et à en croire des interviews, «la plupart des quelques milliers de personnes présentes lors de la manifestation, y compris quelques dizaines de membres du Parlement, souscrivent à la même théorie», poursuit le journaliste du New York Times.

Et de citer le témoignage de deux irakiens, Haidar al-Assadi, âgé de 40 ans, et Omar al-Jabouri, 31 ans:

«"L'Etat islamique est clairement une création des Etats-Unis, et les Etats-Unis essaient d'intervenir ici une nouvelle fois en utilisant l'excuse de l'Etat islamique."

"Il est évident pour tout le monde que l'Etat islamique est une création des Etats-Unis et d'Israel."»

La théorie, notamment relayée par le régime iranien, souligne le journal américain, n'est pas nouvelle. Dès cet été, la BBC évoquait ce genre de rumeurs, en citant, sous couvert d'anonymat, un ancien officiel Libanais:

«Au Moyen Orient, on a les théories complotistes dans le sang

Il faut dire que les Etats-Unis et leur tendance à l'interventionnisme au niveau international ne jouent pas vraiment en leur faveur dans cette histoire.

Comme le rappelle très justement la BBC, tout le monde a en tête la façon dont les Américains «ont soutenu des groupes de guerrilla» par la passé, à commencer par les Mujahideen en Afghanistan, dont Al-Qaida a pu émerger.

Newsletters

Des trois cercles proches de Poutine, lequel prendra l'ascendant à l'issue de la guerre en Ukraine?

Des trois cercles proches de Poutine, lequel prendra l'ascendant à l'issue de la guerre en Ukraine?

[TRIBUNE] Si l'offensive militaire se solde par une défaite, il y aura un changement de régime en Russie. À l'inverse, si les Russes l'emportent, on peut anticiper un durcissement. Dans tous les cas, le statu quo est exclus.

De l'angoisse de vivre dans une zone sismique

De l'angoisse de vivre dans une zone sismique

[BLOG You Will Never Hate Alone] Le tremblement de terre en Turquie m'a rappelé que je vivais dans l'un des endroits les plus à risques de la planète.

Tir mortel sur un tournage: pourquoi Alec Baldwin pourrait être reconnu coupable

Tir mortel sur un tournage: pourquoi Alec Baldwin pourrait être reconnu coupable

Bien qu'il semble s'agir d'un accident, les procureurs pourraient avoir de bonnes raisons d'accuser l'acteur de négligence aggravée, après son tir mortel sur le tournage du film «Rust» en octobre 2021.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio