Tech & internet

Pour fêter les 20 ans de sa présence sur Internet, Microsoft remet en ligne son premier site web

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran du site de Microsoft de 1994

Des petites étoiles stylisées. Une quinzaine de liens hypertextes bleus cyan. Un lever de soleil qui scintille de mille pixels. Sans oublier cette merveilleuse phrase:

«Si votre navigateur ne supporte pas les images, nous avons aussi un menu texte.»

Bienvenue dans le web 1.0 -si ce n'est 0.1, comme le note Fastcodesign-, made in Microsoft!

A l'occasion du vingtième anniversaire de sa mise en ligne, le géant américain a ressorti la toute première version de microsoft.com. Un site sorti «seulement cinq ans après la création du web, raconte In the capital, et une année avant le lancement du navigateur Internet Explorer.» Et qui nous rappelle le chemin parcouru par Internet, mais aussi par Microsoft, du temps de sa domination à aujourd'hui, après que les Google, Apple et autre Facebook ont donné un sacré coup de vieux à l'ancien colosse.

Sur le blog officiel de l'entreprise, Mark Ingalls, premier à avoir géré ce site, raconte son évolution:

«Pendant un temps, nous avons géré le site comme un journal, où nous publiions du contenu deux fois par jour. Et si vous manquiez la deadline, vous ne pouviez mettre en ligne qu'au moment où les rotatives, appelez cela comme vous voulez, se remettaient à tourner.»

D'un seul pilote en 1994, le site de Microsoft est passé à «30 personnes travaillant sur la page d'accueil» en 2014, rapporte In the capital. Et compte des dizaines de millions de visites chaque mois.

Après cette première mouture datant d'un temps où «personne n'avait ne serait-ce que pensé à appliquer des concepts de graphisme» au web, écrit Fastcodesign, 16 versions ont suivi, poursuit In the capital. Toutes sont visibles sur le blog de Microsoft.

Une évolution constante qui, là encore, est un bon indicateur de l'incroyable mutation qu'a connu Internet. En très peu de temps.

La version 1996 du site de Microsoft

Comme le note Fastcodesign, la version 1996 de microsoft.com est déjà bien différente de celle des débuts: plus ordonnée, moins brouillone.

Même si certaines habitudes ont été plus difficiles que d'autres à balayer, constate Fastcodesign. Le site du dessin animé Space Jam (où une bande des Looney Tunes joue au basket avec Michael Jordan), également daté de 1996 et qui, aussi incroyable que cela puisse paraître, est resté en ligne montre par exemple que le web a décidément eu du mal à se débarrasser des petites étoiles!

Le site du film Space Jam

Newsletters

Comment intégrer les savoirs oraux à Wikipédia?

Comment intégrer les savoirs oraux à Wikipédia?

La communauté wikipédienne n'a pas encore trouvé la solution miracle pour enrichir son projet avec les sources orales. Mais est-ce seulement possible pour une encyclopédie reposant avant tout sur l'écrit?

ChatGPT pourrait être une bonne nouvelle pour l'éthique intellectuelle

ChatGPT pourrait être une bonne nouvelle pour l'éthique intellectuelle

Si ce prototype d'agent conversationnel utilisant l'intelligence artificielle soulève des inquiétudes, notamment éthiques, il pourrait contribuer à élever le niveau de «sensibilité numérique» dans notre rapport à l'information.

Comment les YouTubeurs identitaires renforcent l'entre-soi dans la fachosphère

Comment les YouTubeurs identitaires renforcent l'entre-soi dans la fachosphère

De plus en plus d'entreprises se présentant comme «patriotes» sont promues par les influenceurs d'extrême droite. Une tendance qui favorise l'émergence d'un système en vase clos.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio