Monde

#BringBackOurHumvee: troll et djihadiste à la fois, ça existe

Temps de lecture : 2 min

La campagne #BringBackOurGirls de Michelle Obama détournée par des djihadiste de l'EIIL.
La campagne #BringBackOurGirls de Michelle Obama détournée par des djihadiste de l'EIIL.

Est-ce que la charia interdit de troller sur Twitter? Apparemment non: un militant de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) a posté un tweet se moquant de la Première dame des Etats-Unis, Michelle Obama, rapporte Business Insider.

Les djihadistes ont photoshopé le cliché de la campagne #BringBackOurGirls, censée attirer l’attention sur l’enlèvement de lycéennes nigérianes par la secte islamique Boko Haram. Girls a été remplacé par Humvee, le successeur des Jeeps de l’armée américaine.

Le cliché est d’autant plus moqueur qu’en prenant Mossoul mardi 10 juin, EIIL a mis la main sur du matériel de l’armée américaine, indique Business Insider. Et notamment sur des Humvees que les djihadistes ont envoyés en Syrie.

La photo a été repérée par Patrick Baz, journaliste à l’AFP, sur un site de jihadiste et sur un compte de militants de l’EIIL.

Newsletters

Swingjugend, la jeunesse du swing qui a défié Hitler

Swingjugend, la jeunesse du swing qui a défié Hitler

Ou comment la musique peut devenir une arme de résistance aux totalitarismes.

En Australie, la coupe mulet n'a rien d'une blague

En Australie, la coupe mulet n'a rien d'une blague

Surplus

Surplus

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio