Monde

Iran: Le Conseil des Gardiens admet la fraude

Temps de lecture : 2 min

Le Conseil des Gardiens iranien a admis une participation à la présidentielle de plus de 100% dans 50 villes, et c'est la télévision d'Etat Presstv qui le rapporte.

Lors d'une émission de radio, le porte-parole du Conseila affirmé que «Les statistiques données par les candidats, qui dénoncent une participation de plus de 100% dans 80 à 170 villes sont inexactes - l'incident s'est produit dans seulement 50 villes».

Le porte-parole a ajouté que ce phénomène était normal parce que les gens ne sont pas obligés de voter dans la ville où ils sont domiciliés. Il a estimé que cette particularité n'affectait pas les résultats de l'élection, mais que le Conseil pouvait recompter les urnes concernées si les candidats le demandaient.

[Lire l'article complet sur Presstv]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

 

 

 

Newsletters

Mon grand-père, photographe au Vietnam dans les années 1950

Mon grand-père, photographe au Vietnam dans les années 1950

Bertin Huyn, journaliste pour la version australienne du Guardian, savait que son grand-père, Hoa Huynh, avait été photographe: ses clichés ont toujours été accrochés aux murs des maisons de chaque membre de la famille. «Mais ce que j'ignorais, c...

2023, l'année de la panne pour Viktor Orbán?

2023, l'année de la panne pour Viktor Orbán?

La treizième année au pouvoir du dirigeant national-populiste hongrois représente un véritable test politique, entre crise économique, conflit avec l'Union européenne et tensions régionales.

Les coulisses de l'envoi de chars occidentaux à l'Ukraine

Les coulisses de l'envoi de chars occidentaux à l'Ukraine

Craignant, entre autres, de provoquer une escalade du conflit opposant Kiev à Moscou, le chancelier allemand Olaf Scholz refusait de livrer ces blindés.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio