Culture

Trailer est-il? Ennemis Jurés, le monde de Ralph

Temps de lecture : 2 min

Relecture contemporaine de la tragédie «Coriolan» signée Shakespeare, le film a fait le tour de prestigieux festivals en 2011.

Ralph Fiennes est Coriolanus - DR
Ralph Fiennes est Coriolanus - DR

Trailer est-il?, c'est LA chronique quotidienne pour amateurs de bandes-annonces diverses et (a)variées: séries B plus ou moins prometteuses, raretés improbables, porno rigolo, docus décalés, etc.

Les voies des sorties directes en vidéo sans passer par la case grand écran sont impénétrables, et il n'est plus rare de découvrir des films aux budgets confortables et au casting classieux débarquer en France uniquement sous la forme d'un DVD.

L'exemple du jour est Coriolanus, première réalisation de l'acteur britannique Ralph Fiennes, notre Voldemort préféré.

Relecture contemporaine de la tragédie Coriolan signée Shakespeare, le film a fait le tour de prestigieux festivals (Berlin, Toronto...) en 2011, puis a connu une exploitation en salle (parfois limitée) sur les territoires anglophones en janvier 2012.

Aux Etats-Unis, le film distribué par la société des frères Weinstein est sorti dans une poignée de salles, rapportant à peine 760.000 dollars de recettes au total. L'honneur est sauf pour l'Anglais Ralph Fiennes, l'exploitation au Royaume-Uni ayant été (un peu) plus bénéfique, et les critiques plutôt dithyrambiques: le film peut se la péter avec son royal score de 94% sur le site Rotten Tomatoes.

Le pitch est le suivant: un héros de Rome (Fiennes lui-même) perd les élections locales et part en exil. Il demande l'aide de l'un de ses pires ennemis (ce bon vieux Gerard Butler) pour retourner à la ville et se venger. D'autres acteurs classieux comme Brian Cox ou Vanessa Redgrave complète le casting de ce long métrage écrit par John Logan, scénariste du dernier James Bond.

Le timing tombe d'ailleurs parfaitement pour la promo du film qui sortira début 2013 en France directement en vidéo, via l'éditeur Seven Sept. La bande-annonce claironne «par le scénariste de Skyfall», ce qui n'est pas une mauvaise idée connaissant le carton du dernier Bond.

Seul détail, et de taille: le film a perdu au passage son titre original pour un autre bien plus classique, Ennemis Jurés. Avec l'aspect viril et mano a mano du poster, le titre Coriolanus faisait peut-être il est vrai un peu trop « peplum gay» aux yeux du distributeur.

Alexandre Hervaud

Newsletters

«Hot Skull» sur Netflix: pourquoi la métaphore du virus transmis par la parole sonne si juste

«Hot Skull» sur Netflix: pourquoi la métaphore du virus transmis par la parole sonne si juste

La série turque décrit une épidémie dont le vecteur est le langage. Un phénomène inimaginable et qui pourtant paraît déjà presque là.

Fabrice Hyber à la Fondation Cartier: l’école de tous les possibles

Fabrice Hyber à la Fondation Cartier: l’école de tous les possibles

Avec La Vallée, l’artiste français casse les stéréotypes et fait de l’espace d’exposition une école dont les tableaux noirs sont des œuvres, déployant les méandres de sa pensée. Du 8 décembre 2022 au 30 avril 2023.

«Nos frangins» d'hier et d'aujourd'hui, une grande famille

«Nos frangins» d'hier et d'aujourd'hui, une grande famille

Associant archives et reconstitution, Rachid Bouchareb raconte l'histoire de deux jeunes Arabes tués par des policiers il y a trente-cinq ans, avec le présent en ligne de mire.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio