Monde

Un prix Nobel de la Paix sous les verrous

Temps de lecture : 2 min

Ouverture du procès d'Aung San Suu Kyi à huis clos

Lundi 18 mai s'est ouvert à huis clos, dans une prison au nord de Rangoon, le procès du prix Nobel de la Paix, Aung San Suu Kyi, l'opposante à la junte militaire birmane, précise le Bangkok Post. Elle est jugée pour avoir laissé un étranger séjourner chez elle, contournant ainsi la règle d'assignation à résidence. Période qui expirait normalement le 27 mai prochain. Aung San Suu Kyi, encourt désormais jusqu'à 5 ans de prison.

Cette dernière clame son innocence. Son avocat a déclaré «qu'elle a eu pitié de cet homme car il avait des crampes aux jambes après avoir traversé le lac», «c'est la raison pour laquelle elle l'a autorisé à rester».

Aung San Suu Kyi a 63 ans, pendant près de 19 ans, elle a été privée d'une grande partie de ses libertés. L'arrestation de l'opposante et son placement en détention ont déclenché une vive contestation de la communauté internationale, qui demande sa libération. Bernard Kouchner, le ministre des affaires étrangères, a qualifié ce procès de «prétexte et de provocation (...) scandaleuse». L'Union européenne examine la possibilité d'alourdir ses sanctions contre la junte.

Cette nouvelle condamnation empêcherait Aung San Suu Kyi de participer aux élections de 2010, organisées l'an prochain par la junte militaire.

Carla Sarkozy a envoyé une lettre ouverte aux autorités birmanes lundi 18 mai, jour de l'ouverture du procès. Dans cette missive, la Première dame de France demande la libération de l'opposante, arguant que c'«est une question de simple humanité que de permettre à une femme malade d'être libre pour être soignée en toute confiance, alors que sa vie est clairement en danger.»

Lire l'article au complet sur Le Bangkok Post

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

La dépendance de l'Allemagne vis-à-vis de la Chine ne cesse de croître

La dépendance de l'Allemagne vis-à-vis de la Chine ne cesse de croître

Est-ce un phénomène transitoire, lié à la situation économique et géopolitique de l'Europe, ou un changement structurel?

Le naturisme en Allemagne doit beaucoup aux nazis

Le naturisme en Allemagne doit beaucoup aux nazis

D'abord considérée d'un mauvais œil car assimilée aux associations marxistes, la nudité devient pour Hitler un moyen de promouvoir la virilité et la supériorité physique de la race aryenne.

Venise rame pour imposer son idée d'entrée payante

Venise rame pour imposer son idée d'entrée payante

La mairie de la cité des Doges peine à mettre en place son projet de taxe d'entrée pour les touristes. Encore repoussée de six mois, elle ne permettrait de toute manière pas de réellement lutter contre les conséquences du tourisme dans la ville.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio