Santé / Société

Les relations sexuelles en valent-elles vraiment la chandelle?

Temps de lecture : 2 min

C'est ce que certaines personnes se réclamant du célibat volontaire se demandent.

«Je me sens plus confiante dans ma propre sexualité», confie Caitlin, célibataire depuis 2020. | Daniel Hering via Unsplash
«Je me sens plus confiante dans ma propre sexualité», confie Caitlin, célibataire depuis 2020. | Daniel Hering via Unsplash

Vous connaissez peut-être les incels. Ce terme, contraction de «involuntary celibacy», est utilisé par des hommes misogynes qui blâment les femmes pour leur propre statut de célibataire. Désormais, un groupe opposé se forme: les célibataires volontaires. Ces personnes rejettent les standards du couple et du sexe, et pour beaucoup s'en sentent mieux. The Guardian est allé recueillir leurs témoignages.

Pour Caitlin, 23 ans, tout a commencé au moment de la pandémie de Covid-19. Elle venait de sortir d'une relation abusive et n'était pas prête à rencontrer quelqu'un d'autre. «Je me suis rendu compte que si je voulais être sexuellement active, j'aurais besoin d'une personne qui comprenne mon passé. Je ne veux pas être avec quelqu'un si cela n'est pas sérieux, et je prends tout mon temps pour le trouver», témoigne-t-elle.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter quotidienne de Slate.fr et ne ratez plus aucun article!

Je m'abonne

Le confinement rendant impossibles les rencontres, Caitlin, qui a commencé une thérapie fin 2020, est célibataire depuis. Les relations sexuelles ne lui manquent pas: «Je me sens plus confiante dans ma propre sexualité», relate la jeune femme, qui estime que sa libido s'en trouve augmentée.

Une «bonne chose» pour la santé mentale

Selon une étude de grande ampleur menée par l'Université d'Indiana, il y a eu une hausse entre 2009 et 2018 du nombre d'adolescents aux États-Unis qui n'ont pas d'activité sexuelle, passant de 28,8% à 44,2% pour les jeunes hommes, et de 49,5% à 74% pour les jeunes femmes. Cette tendance vient par exemple de la sensibilisation à l'asexualité, ou encore d'une baisse de la consommation d'alcool.

Le docteur Justin Lehmiller, chercheur à l'institut Kinsey et animateur d'un podcast sur le sexe et la psychologie, souligne que dans une ère qui a connu la vague #MeToo, et où le droit à l'avortement se voit menacé [aux États-Unis, ndlr], les personnes perçoivent plus de risques dans les relations sexuelles, surtout du côté des femmes. «Quand on voit que le plaisir féminin n'est pas mis sur le même pied d'égalité que le masculin, certaines se demandent si le sexe en vaut vraiment la chandelle», ajoute-t-il.

Ajoutez à cela que les applications de rencontres sont des lieux remplis de comportements toxiques et de sentiments de compétition intenses. «Des personnes estiment alors que prendre une pause est une bonne chose pour leur santé mentale», explique Dr Justin Lehmiller. Preuve du succès du célibat volontaire, le hashtag #celibacy cumule plus de 195 millions de vues sur TikTok. Ceux qui s'en réclament soulignent les effets positifs sur leur énergie ou leur concentration, notamment.

Célibataire volontaire depuis vingt ans

Certains ne sont pas étrangers à la pratique du célibat volontaire et s'y adonnent depuis longtemps. Stephen, la soixantaine, a abandonné le sexe il y a plus de vingt ans. «J'ai été désillusionné par les relations gays. J'avais trop de sexe avec des inconnus», raconte-t-il. Il décide d'arrêter, d'autant que la dernière fois qu'il a eu une relation sexuelle, il a contracté la syphilis.

Son inscription sur l'application de rencontres Grindr en 2022 ne l'a pas davantage convaincu: «Je me suis remis en retrait. La plupart des relations sexuelles que j'ai eues dans ma vie, j'aurais préféré ne pas m'en donner la peine. Cela représentait juste tellement d'efforts pour quelque chose qui finit si rapidement. En y repensant, c'était très décevant.»

Newsletters

Des problèmes de thyroïde peuvent affecter votre vie sexuelle

Des problèmes de thyroïde peuvent affecter votre vie sexuelle

Ainsi que votre santé mentale.

L'anorexie n'est pas qu'une maladie de filles riches, blanches et minces

L'anorexie n'est pas qu'une maladie de filles riches, blanches et minces

La pauvreté et des apports nutritionnels insuffisants peuvent engendrer des troubles du comportement alimentaire.

Ce symptôme de l'herpès génital dont vous n'avez jamais entendu parler

Ce symptôme de l'herpès génital dont vous n'avez jamais entendu parler

On ne le répétera jamais assez: protégez-vous lors des rapports sexuels.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio