Sciences / Société

Désolé, le cannabis ne vous rend pas plus créatif

Temps de lecture : 2 min

Il en donne seulement l'impression.

Les consommateurs de cannabis sont plus enclins à la créativité, mais ce n'est pas lié à l'herbe. | Wesley Gibbs via Unsplash
Les consommateurs de cannabis sont plus enclins à la créativité, mais ce n'est pas lié à l'herbe. | Wesley Gibbs via Unsplash

Steve Jobs a déclaré que la marijuana le rendait plus «détendu et créatif». L'astronome Carl Sagan estimait que l'herbe lui apportait «sérénité et introspection». Lady Gaga avoue fumer beaucoup de cannabis et Louis Armstrong voyait dans la substance «une assistante et une amie». En lisant ces témoignages, beaucoup pourraient penser que cette drogue booste la créativité. Il n'en est probablement rien, rapporte le Washington Post.

Une étude estime que la marijuana ne rend pas ses consommateurs plus créatifs, mais fausse seulement leur perception de cette capacité. «Cette croyance de l'augmentation de la créativité n'est appuyée par aucune donnée», explique Christopher Barnes, un des auteurs de la recherche et professeur de comportement organisationnel à la Foster School of Business de l'Université de Washington.

L'expérience de la brique

Au départ, les chercheurs ne rejettent pas l'hypothèse du boost créatif. Pour tester cela, les universitaires ont comparé la créativité de 107 personnes venant tout juste de consommer du cannabis avec celle de 84 autres participants qui n'en avaient pas pris dans les douze heures précédant l'expérience.

Au départ de l'expérimentation, il y a une brique. Ou plutôt l'idée d'une brique. Les scientifiques ont demandé aux cobayes de trouver le plus d'utilisations innovantes possibles à cet objet en quatre minutes. Les personnes sous influence de cannabis se sentaient plus enjouées, ce qui leur a donné l'impression que leurs idées étaient plus créatives que celles des participants sobres.

Toutefois, lorsque des observateurs extérieurs ont jugé les usages imaginés pour la brique, ils n'ont remarqué aucune différence entre les consommateurs de cannabis et les autres. Ce que les chercheurs ont noté est que les fumeurs de marijuana pensaient que les idées des participants étaient plus innovantes que la normale. «Quand vous êtes sous influence, vous pensez que tout est créatif et super, que ce soit votre propre travail ou celui des autres», analyse Christopher Barnes.

L'importance de la personnalité

Les chercheurs se sont cependant demandés si l'usage de l'herbe sur le long terme pouvait éventuellement augmenter la créativité. Dans une autre étude, des scientifiques ont questionné 700 étudiants, dont une partie est composée de gros consommateurs de cannabis et une autre de non-fumeurs.

Les premiers, même sobres, se sont déclarés plus créatifs et ont obtenu de meilleurs résultats à un test mesurant l'imagination. Selon les universitaires, c'est la personnalité de ces participants, et non l'herbe, qui explique ces résultats. Les consommateurs de cannabis ont notamment tendance à être plus ouverts d'esprit, ce qui est un facteur lié à la créativité.

«Ceci suggère que les personnes ouvertes à de nouvelles expériences ont plus de chances de consommer du cannabis. La probabilité qu'elles soient créatives est ainsi plus grande», note Carrie Cuttler, professeure de psychologie à l'Université d'État de Washington, et autrice de cette recherche.

Ces deux études tirent une autre conclusion: le cannabis ne nuit pas non plus à la créativité. Le Washington Post signale également qu'il n'est pas toujours aisé de tester ce facteur en laboratoire, et qu'il y a indéniablement une différence entre produire un chef-d'œuvre et penser à une brique. Voilà qui devrait en rassurer certains.

Newsletters

Pourquoi les sièges et les hublots des avions ne sont-ils pas alignés?

Pourquoi les sièges et les hublots des avions ne sont-ils pas alignés?

La réponse est pratique et surtout économique.

L'amnésie post-concert, un phénomène bien réel

L'amnésie post-concert, un phénomène bien réel

Plus le moment est intense, plus ça risque d'être le cas.

Chez les animaux aussi, les jeunes adultes squattent chez leurs parents

Chez les animaux aussi, les jeunes adultes squattent chez leurs parents

Les Tanguy sont partout.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio