Économie

Obama annonce 2 milliards de dollars pour l'énergie solaire

Temps de lecture : 2 min

Le président américain Barack Obama a annoncé au cours de son allocution hebdomadaire qu'une somme approchant les 2 milliards de dollars (soit environ 1,6 milliards d'euros) allait être investie dans deux entreprises pour qu'elles construisent des centrales solaires. Le but de l'opération est d'augmenter l'utilisation d'énergie renouvelable et de créer plus de 5.000 emplois.

Une des deux entreprises, Abengoa Solar, devrait ainsi construire la plus grande centrale solaire à concentration au monde en Arizona. Son principe: des miroirs paraboliques concentrent l'énergie du soleil pour produire de la vapeur d'eau destinée à faire tourner des turbines électriques.

Selon la compagnie espagnole, le projet, baptisé «Solana», couvrira une surface de 770 hectares et aura une capacité de production de 280 MW, de quoi fournir de l'électricité pour 70.000 foyers et réduire les émissions de carbone. Abengoa estime que 1.500 emplois seront crées pendant la construction de la centrale et que 100 postes seront nécessaires pour la maintenir.

L'autre compagnie, Abound Solar Manufacturing, va pour sa part construire des usines dans le Colorado et l'Indiana pour la production d'un nouveau type de panneaux solaires fins, et devrait créer 2.000 emplois pendant la construction et 1.500 emplois permanents.

«Après des années où nous avons regardé des entreprises construire et créer des emplois à l'étranger, le fait que nous ayons attiré une entreprise qui construise une centrale et crée des emplois ici aux Etats-Unis est une bonne chose,» a déclaré Obama. Le président américain avait promis lors de sa campagne électorale de créer des emplois dans l'industrie des énergies renouvelables américaine, qui doit faire face à une concurrence agressive de la Chine.

L'argent proviendra du plan de relance américain. Obama a rappelé qu'il va falloir du temps pour compenser tous les emplois perdus pendant la récession (l'économie américaine a encore détruit 125.000 emplois au mois dernier selon les chiffres du gouvernement.) Il a également critiqué les républicains qui ont «utilisé leur pouvoir» pour prendre «en otage» une loi qui devait étendre les aides aux chômeurs.

Les républicains n'ont pas tardé à critiquer ces nouvelles dépenses. «A un moment où les américains se serrent la ceinture et n'ont pas d'argent, le Président Obama et les démocrates du congrès continuent à dépenser de l'argent que nous n'avons pas,» a déclaré le sénateur républicain de la Géorgie Saxby Chambliss.

[Lire les articles sur thehill.com et bbc.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Barack Obama lors de son discours au Sommet de Copenhague Bob Strong / Reuters

Newsletters

L'Union européenne fera-t-elle les mêmes erreurs avec la Chine qu'avec la Russie?

L'Union européenne fera-t-elle les mêmes erreurs avec la Chine qu'avec la Russie?

La guerre en Ukraine a souligné l'importance de renforcer l'autonomie stratégique de l'UE.

Seniors: comment travailler quand personne ne vous recrute plus?

Seniors: comment travailler quand personne ne vous recrute plus?

​​​​​​​La France fait partie des pays où la population a le plus d'a priori négatifs inconscients à l'encontre des seniors. Cela a un impact fort, et peu mesuré ou combattu, sur leur employabilité.

Réforme des retraites: et s'il existait d'autres solutions?

Réforme des retraites: et s'il existait d'autres solutions?

64, 65, 62 ans... À écouter les débats, on a l'impression que le seul outil de réforme est l'âge légal de départ de la vie active.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio