Monde

En Chine, un homme condamné à 455 euros d'amende pour avoir incliné son siège dans le train

Temps de lecture : 2 min

Ça fait cher le voyage.

Des affiches étaient placardées dans le train pour rappeler aux voyageurs de demander au passager de derrière avant d'incliner leur siège. | Chan Young Lee via Unsplash
Des affiches étaient placardées dans le train pour rappeler aux voyageurs de demander au passager de derrière avant d'incliner leur siège. | Chan Young Lee via Unsplash

Incliner son siège ou ne pas l'incliner? Ce débat fait rage dans les trains, créant de nombreux désaccords entre passagers. Si les hostilités pour la propriété de l'accoudoir se tassent facilement, le conflit sur l'inclinaison du siège semble, lui, être une véritable déclaration de guerre à son voisin de derrière. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la Chine prend ce sujet très à cœur.

La question de savoir s'il est acceptable de s'allonger durant un voyage a pris une importance d'envergue dans la province chinoise du Hunan, raconte CNN. Alors que Liu, un voyageur, avait simplement décidé d'incliner son siège dans le transport en commun, il s'est vu condamné à verser une amende de 3.341 yuans (455 euros).

Mais l'histoire s'avère plus complexe. Des documents judiciaires publiés en novembre ont montré que les autorités voyaient d'un mauvais œil cet incident s'étant déroulé en mars 2022. La raison? Un étudiant se trouvait derrière Liu dans le train à destination de la ville de Wuhan, lorsqu'il a décidé de s'allonger. Le jeune homme, nommé Wang, était à ce moment précis en train d'utiliser son ordinateur portable, posé sur une tablette rabattable. La suite n'est pas compliquée à deviner: l'outil électronique n'a pas tenu le choc et son écran s'est brisé en mille morceaux.

Le procès va son train

Après avoir fait réparer son ordinateur portable, Wang a poursuivi Liu. Au total, 4.789 yuans (environ 650 euros) ont été réclamés pour couvrir les frais de remise en état de son matériel, ainsi que le déplacement des policiers venus signaler l'accident.

Mais l'étudiant n'a pas entièrement obtenu gain de cause. Le tribunal populaire du comté de Xiangyin a jugé que les deux parties étaient responsables de cette mésaventure. Liu a été déclaré fautif à 70% pour avoir incliné son siège, et Wang à 30% pour ne pas avoir été suffisamment prudent.

En conséquence, Liu a été condamné à payer 70% du montant réclamé par l'étudiant, soit 453 euros. Afin d'expliquer sa décision, la justice a souligné que des affiches étaient placardées dans le train pour rappeler aux voyageurs de s'assurer auprès du passager de derrière qu'ils pouvaient incliner leur siège.

Bien que cet incident semble être un cas isolé, ce débat va possiblement perdurer. Alors que de nombreuses compagnies aériennes suppriment les vols court-courriers, les citoyens sont encouragés à opter pour le train. Et qui dit plus de voyageurs, dit plus de conflits.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 21 au 27 janvier 2023

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 21 au 27 janvier 2023

Nouvel An chinois, raids meurtriers en Palestine, fête nationale indienne et déclarations papales… La semaine du 21 au 27 janvier en images.

Un tournage de film a-t-il déjà été directement responsable de la mort de nombreuses personnes?

Un tournage de film a-t-il déjà été directement responsable de la mort de nombreuses personnes?

L'équipe de l'un des pires navets de l'histoire du cinéma se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment, et les conséquences ont été tragiques.

À Washington, les anti-IVG préparent «l'après-Roe»

À Washington, les anti-IVG préparent «l'après-Roe»

À l'occasion de l'annuelle «Marche pour la vie», les mouvements anti-avortement ont appelé le Congrès à voter des lois «pro-life».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio