Sciences / Culture

En Égypte, l'émouvante découverte de momies à langue dorée

Temps de lecture : 2 min

Cette tradition longtemps méconnue a vraisemblablement été pratiquée pendant trois périodes de l'histoire égyptienne.

Objectif: permettre aux personnes disparues de parler à Osiris. | Capture d'écran Daily News via YouTube
Objectif: permettre aux personnes disparues de parler à Osiris. | Capture d'écran Daily News via YouTube

L'Égypte antique ne cessera jamais de nous fasciner. Des archéologues y ont récemment découvert plusieurs tombes contenant des momies à la langue dorée. Celles-ci ont été trouvées dans le cimetière de Qewaisna, à une soixantaine de kilomètres au nord du Caire; certaines datent du IIIe siècle av. J.-C., tandis que d'autres semblent plus récentes (an 640 de notre ère).

Si ce cimetière était connu des chercheurs et chercheuses du Conseil supérieur de l'antiquité égyptienne (SCA) depuis 1989, explique The Independent, c'est la découverte en 2021 d'une extension jusqu'ici inconnue qui a permis de mettre la main sur ces tombes datant de différentes époques. À la suite de fouilles minutieuses, il a été possible de déterrer un crâne d'homme dans la bouche duquel se trouvait un bijou en or, en forme de langue.

Depuis, d'autres crânes (celui d'un homme, celui d'une femme, et même celui d'un enfant) ont été exhumés, arborant la même décoration buccale. Selon les experts, les véritables langues des momies ont été ôtées à leurs propriétaires durant le processus d'embaumement, puis remplacées par des langues dorées, dans le but que la personne défunte ait la possibilité de s'adresser à Osiris, le dieu funéraire par excellence.

Tradition au long cours

Selon Ayman Ashmawi, qui se trouve à la tête du pôle du SCA consacré à l'archéologie égyptienne, les excavations pratiquées ont montré que cette méthode avait été utilisée durant trois périodes différentes de l'histoire de l'Égypte. Ce sont notamment les techniques d'inhumation différentes, et les façons d'installer les momies dans leur dernière demeure, qui ont permis d'établir ce fait. L'utilisation de langues d'or relève donc d'une longue tradition ayant couru sur des siècles.

D'autres éléments en or ont été retrouvés auprès de ces momies, la plupart représentant des scarabées et des fleurs de lotus. Le scarabée représente le dieu Khépri, symbole de la renaissance du Soleil, et il est arrivé qu'on en retrouve à la place du cœur de certaines momies. Quant à la fleur de lotus, elle est considérée comme le symbole de la naissance de l'astre divin et de nombreuses ornementations de l'Égypte antique en contiennent des représentations.

Newsletters

Les cheveux roux ne vont pas disparaître avec le réchauffement climatique

Les cheveux roux ne vont pas disparaître avec le réchauffement climatique

À moins que toutes les personnes porteuses du gène ne périssent sans avoir eu d'enfant... ce qui est quasiment improbable.

Le chien descend-il vraiment du loup?

Le chien descend-il vraiment du loup?

Le meilleur ami de l'homme fait partie de nos vies depuis l'époque des chasseurs-cueilleurs et serait issu de la domestication du loup préhistorique. Oui, mais de quel loup parle-t-on?

Covid-19: faut-il vraiment s'affoler de l'émergence du variant Kraken?

Covid-19: faut-il vraiment s'affoler de l'émergence du variant Kraken?

Peut-être devrions-nous cesser de systématiquement nous alarmer outre mesure dès l'apparition d'un nouveau variant du virus.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio