Monde

Kim Jong-un dévoile sa fille lors d'un essai de missile balistique

Temps de lecture : 2 min

Une mise en scène comme seule la Corée du Nord sait les faire.

Le leader nord-coréen Kim Jong-un. | Driver Photographer via Flickr
Le leader nord-coréen Kim Jong-un. | Driver Photographer via Flickr

C'est une annonce tout à fait inattendue qui a eu lieu ce vendredi 18 novembre, lors du dernier essai de missile balistique nord-coréen opéré sous la supervision du leader Kim Jong-un. Ce dernier s'est en effet présenté tenant la main d'une jeune enfant en doudoune blanche, sa fille, dont l'existence n'avait jamais été publiquement confirmée auparavant.

C'est l'agence de presse d'État KCNA qui a diffusé, au lendemain du lancement d'un missile balistique intercontinental (ICBM) Hwasong-17, les images de l'événement.

Kim Jong-un, qui a épousé en 2009 Ri Sol-ju –l'annonce officielle de leur mariage avait eu lieu trois ans plus tard–, aurait eu avec elle, d'après les renseignements sud-coréens, trois enfants, dont deux filles et un garçon. Si aucun n'avait été reconnu publiquement jusqu'à vendredi, certains observateurs pensent que l'un de ces enfants a déjà figuré sur des images de célébrations d'une fête nationale, en septembre 2022.

En 2013, la star de basket-ball américaine Dennis Rodman avait déclaré, après avoir été invité par la famille du leader nord-coréen lors d'un voyage en 2013, qu'il avait alors tenu entre ses mains la toute jeune enfant de Kim Jong-un, nommée Ju Ae.

L'âge actuel de cette dernière est estimé par les experts entre 12 et 13 ans, ce qui signifie que d'ici quatre à cinq ans, elle devrait se préparer à entrer à l'université, ou à effectuer son service militaire. Pour Michael Madden, spécialiste de la politique de la Corée du Nord au Stimson Center à Washington, l'apparition de la fille de Kim Jong-un lors d'un tel événement pourrait «indiquer qu'elle sera éduquée et formée pour prendre des responsabilités –elle pourrait se préparer à assumer la position de leader central ou devenir une conseillère et un acteur de l'ombre comme sa tante».

Préparer la relève

La question de la succession du leader nord-coréen (âgé de seulement 39 ans, mais dont l'état de santé fait l'objet de nombreuses spéculations depuis plusieurs années) n'a naturellement jamais fait l'objet d'annonce officielle, aussi certains analystes supposent qu'en cas de décès ou d'incapacité à poursuivre l'exercice du pouvoir, la sœur de Kim Jong-un, Kim Yo-jong, pourrait former l'équivalent d'une régence jusqu'à ce que l'un des enfants du chef d'État soit en âge de prendre la relève.

Alors que depuis septembre, les essais de missiles nord-coréens se sont multipliés, la récente présence de la fille de Kim Jong-un et de son épouse opère aussi comme un message de politique intérieure. Pour Ken Gause, expert de la Corée du Nord auprès du centre de recherche américain CNA, «chaque fois que Ri Sol-ju apparaît, il s'agit d'un message stratégique. Il est vise normalement à apaiser les tensions, contrer d'autres messages agressifs (comme les essais balistiques), ou montrer la cohésion de la famille Kim en période de troubles internes».

Newsletters

Présidentielle 2024: les Démocrates soutiennent tous Joe Biden, mais...

Présidentielle 2024: les Démocrates soutiennent tous Joe Biden, mais...

L'actuel président, renforcé par les bonnes performances de son camp, aurait la légitimité pour briguer un second mandat. Derrière lui, le parti semble faire bloc, mais la question de son âge devrait surgir tôt ou tard.

En images, les gestes de protestation lors de la Coupe du monde au Qatar

En images, les gestes de protestation lors de la Coupe du monde au Qatar

La Coupe du monde de football au Qatar déchaîne les polémiques depuis son attribution. Parmi elles, celle liée aux droits humains, bafoués au sein de l'émirat, et en particulier à l'homosexualité, illégale dans le pays. Mais au sein des stades ...

Dans l'État de New York, les condamnés pour vente de cannabis seront les premiers à en vendre légalement

Dans l'État de New York, les condamnés pour vente de cannabis seront les premiers à en vendre légalement

La nouvelle loi prévoit de réparer les injustices de la «guerre contre les drogues», qui a particulièrement touché les communautés afro-américaines et latinos par le passé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio