Médias

Le podcast de Binge Audio «À bientôt de te revoir» s'arrête définitivement

Temps de lecture : 3 min

Après cinq saisons de ce podcast à succès, Sophie-Marie Larrouy a tiré sa révérence lors d'un ultime enregistrement en public.

Enregistrement public d'À bientôt de te revoir, en octobre 2022 à La Scala (Paris). | Capture d'écran via France TV Slash
Enregistrement public d'À bientôt de te revoir, en octobre 2022 à La Scala (Paris). | Capture d'écran via France TV Slash

«Mais c'est la dernière, dernière?» Dans la salle du théâtre parisien La Scala, lundi 14 novembre, certains spectateurs n'étaient pas au courant. Ils avaient réservé leur place pour l'enregistrement public d'À bientôt de te revoir, le podcast de Sophie-Marie Larrouy, avant l'annonce de l'arrêt du programme sur les réseaux quarante-huit heures à peine avant l'événement.

«Eh ouais, j'arrête cette farce. Dans le calme et la joie», avait posté la journaliste avec humour et nonchalance –ses marques de fabrique– sans plus de précision. Pourtant, depuis son lancement en avril 2018, le podcast cartonne: 12 millions d'écoutes cumulées selon Binge Audio, 131 épisodes enregistrés pour la plupart en public et, depuis janvier 2022, un accord avec France Télévisions pour capter les enregistrements pour France TV Slash, une première pour un podcast en France.

Il faut dire que le style Sophie-Marie Larrouy («SML» pour ses fans) n'a pas d'équivalent. Imaginée comme «une contre-soirée dans la cuisine», À bientôt de te revoir se présente comme une conversation fleuve où les invité·es parlent de tout et de rien, sauf de ce qu'ils font dans la vie (loin des sentiers battus de la promo). Pour la dernière, c'est la chanteuse Clara Luciani et l'humoriste Fanny Ruwet qui s'installent tour à tour dans le canapé campé sur la scène de La Scala, devant 500 spectateurs que «SML» surnomme «les broncheurs» tant ils réagissent à chaque question. Excitation et déception se mêlent dans le public, alors que résonne pour la dernière fois le générique façon sitcom composé par Josselin Bordat.

Après l'enregistrement des deux épisodes, SML remonte sur scène pour faire ses adieux: «Bon bah voilà, c'est la fin de ces haricots-là», commence-t-elle par dire, tandis que des plateaux de friandises passent dans le public, comme dans une soirée entre potes. «Je pensais que j'avais fait ce podcast parce qu'on ne m'avait pas assez écoutée. J'ai commencé en 2018 en étant très en colère et aujourd'hui, je le suis vraiment beaucoup moins parce que j'ai réalisé que si on trouve son équipe, on se sent beaucoup mieux. Vous êtes mon équipe», dit-elle visiblement émue à un public qui l'est tout autant, avant de promettre qu'ils se retrouveront «ailleurs». Un départ dans la joie, mais bien évasif.

«J'ai envie d'autre chose»

Dans les loges, SML ne réalise pas encore. «Je pense que je comprendrai demain ce que j'ai fait. J'ai du mal à avoir du recul à l'avance, j'ai comme un sentiment d'urgence tout le temps», confie la journaliste et comédienne. Mais pourquoi arrêter À bientôt de te revoir alors que ça cartonne? «Parce que je suis trop “confort”. J'aime bien faire des trucs inédits. Je fais ce podcast depuis cinq ans et j'ai envie de faire autre chose», explique la journaliste et comédienne de 38 ans, que l'on a pu apercevoir récemment à l'écran dans Athena de Romain Gavras.

Sophie-Marie Larrouy abandonne-t-elle le podcast pour le cinéma? «J'ai toujours envie de faire plein de métiers différents, j'ai beaucoup d'admiration pour les gens qui arrivent à changer de format... Mais franchement: je n'en sais rien. C'est ça qui est excitant. À bientôt de te revoir m'a permis de prendre confiance en moi et d'accepter que j'ai le droit d'être là et de faire de l'art.»

Ce départ risque malgré tout de secouer un peu Binge Audio, À bientôt de te revoir étant le deuxième programme le plus écouté du studio (après Les Couilles sur la table), avec plus de 236.000 écoutes en septembre 2022 selon l'ACPM.

«L'idée de l'arrêter là, c'était une volonté de Sophie-Marie, confirme le patron de Binge Audio Joël Ronez, et comme le format repose entièrement sur elle... En tant que producteur, j'aurais bien continué mais il faut savoir arrêter au bon moment. On a fait cinq belles saisons, je pense que c'est bien de s'arrêter quand on est au max. Et c'est aussi un moyen de laisser un peu de temps et de laisser la possibilité d'écrire autre chose plus tard.»

Car celle qui a fait ses débuts dans le podcast en 2015 avec L'Émifion, un podcast sexo de Madmoizelle, ne compte pas cesser de collaborer avec Binge Audio. «On travaille sur une troisième et une quatrième saison de On est chez nous», l'autre podcast de Sophie-Marie Larrouy dans lequel elle sillonne la France à la recherche d'histoires de vie, explique Joël Ronez. «On est même en développement d'une adaptation audiovisuelle» de ce podcast diffusé en exclusivité sur Spotify.

Newsletters

Affaire Boyard: le plateau de Cyril Hanouna est un trou noir qui dévore tout

Affaire Boyard: le plateau de Cyril Hanouna est un trou noir qui dévore tout

L'échange sur le plateau de «Touche pas à mon poste» ne peut plus être cantonné à un dérapage isolé, c'est une sortie de route de tout le système médiatique, une débandade collective de tous ses acteurs.

Les médias ont un problème avec les gens du voyage

Les médias ont un problème avec les gens du voyage

Un récent reportage diffusé sur M6, appuyant sans vergogne sur tous les préjugés, pose une fois de plus la question du traitement médiatique de cette communauté.

Le palmarès de la cinquième édition du Paris Podcast Festival

Le palmarès de la cinquième édition du Paris Podcast Festival

L'expérience écolo de «Super Green Me» sacrée par le public, «Petit vulgaire» récompensé du prix «Jeunesse», «La France, mon bled» lauréat de la catégorie «Documentaire»... Retrouvez tous les prix décernés au grand rendez-vous annuel du podcast.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio