Égalités / Tech & internet

Google Maps continue à se perdre entre vrais et faux centres d'IVG

Temps de lecture : 2 min

Heureusement, l'association féministe Shake the Dust fait le boulot.

En deux semaines, 151 de ces lieux ont été trouvés en Europe. | Capture d'écran Google Maps
En deux semaines, 151 de ces lieux ont été trouvés en Europe. | Capture d'écran Google Maps

Depuis des années, les recherches internet des personnes souhaitant accéder à des informations sur l'IVG sont parasitées par des sites faussement institutionnels mais vraiment pro-avortement, qui délivrent des contre-vérités à leurs visiteurs et visiteuses pour tenter de convaincre le plus grand nombre que personne ne devrait mettre un terme à sa grossesse.

Depuis l'abrogation de Roe V. Wade, Google s'est dit que, puisque mieux vaut tard que jamais, il allait falloir agir pour que les faux centres IVG (qui sont en fait des lieux de propagande anti-avortement) ne soient plus répertoriés sur Maps. L'introduction de nouvelles fonctionnalités a permis d'enrayer cette prolifération des traquenards... en tout cas aux États-Unis.

Le problème, signale Vice, c'est que dans d'autres pays, et notamment en Europe, le problème persiste car rien n'a été fait. Rien qu'au Royaume-Uni, le site dénombre onze lieux présentés sur Google Maps comme des cliniques dédiées à l'IVG, mais qui sont en fait tenus par des militants et des militantes anti-avortement. Ces «centres de grossesse de crise», comme ils se sont eux-mêmes nommés, ne proposent évidemment aucun accès à l'interruption volontaire de grossesse.

C'est sans compter sur l'association féministe néerlandaise Shake the Dust, qui se charge depuis peu de débusquer les faux centres IVG et de les signaler à Google. Les deux premières semaines de cette campagne baptisée «Hey Google» ont permis de trouver 151 de ces lieux à travers l'Europe. Gouvernée depuis peu par l'extrême droite, l'Italie serait particulièrement concernée par ce fléau.

Vers une mention obligatoire

Deux solutions se présentent pour Google Maps: supprimer les mentions de ces centres anti-avortement, ce qui n'empêchera pas d'autres adresses de fleurir prochainement, ou bien utiliser la méthode ayant fait ses preuves aux États-Unis. Celle-ci consiste à n'effacer aucun lieu de la carte, mais à faire figurer la mention «propose des IVG» ou «pourrait ne pas proposer d'IVG», afin que personne ne tombe involontairement dans la gueule du loup.

Contacté par Vice, Google n'a pas souhaité réagir pour le moment. Sur le qui-vive, Shake the Dust entend de son côté proposer sur son site la liste des fausses cliniques IVG. Parallèlement, l'association appelle à la signature de pétitions adressées au gouvernement des Pays-Bas, mais aussi au Parlement européen, afin que les cartes des lieux dédiés à l'avortement deviennent enfin plus sûres.

«Les mouvements anti-IVG sont très agiles; ils sont capables de tirer leur épingle du jeu dans différents contextes. Ils surfent sur l'insécurité et les approximations. Ils peuvent parler de façon très vague des services qu'ils fournissent. Notre plan aide vraiment à détricoter cela», expliquent les porte-parole de Shake the Dust, dont le travail est ô combien précieux.

Newsletters

Dans l'État de New York, les condamnés pour vente de cannabis seront les premiers à en vendre légalement

Dans l'État de New York, les condamnés pour vente de cannabis seront les premiers à en vendre légalement

La nouvelle loi prévoit de réparer les injustices de la «guerre contre les drogues», qui a particulièrement touché les communautés afro-américaines et latinos par le passé.

David Beckham: d'icône gay à ambassadeur de la Coupe du monde au Qatar

David Beckham: d'icône gay à ambassadeur de la Coupe du monde au Qatar

Le footballeur à la retraite a accepté dix millions de livres pour promouvoir la compétition qui se tient dans l'un des pays les plus épouvantables en matière de droits des personnes queers. Et sa marque pourrait bien en pâtir.

Comment sont choisis les futurs astronautes

Comment sont choisis les futurs astronautes

L'Agence spatiale européenne vient de présenter sa nouvelle promotion, après un processus de recrutement colossal. Le voici étape par étape.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio