Monde

À vendre, village espagnol, 260.000 euros, très peu servi

Temps de lecture : 2 min

Inclut une piscine, un hôtel et une caserne.

Quarante-quatre maisons, un hôtel, une église, une école, une piscine municipale, et même une caserne. | Capture d'écran The Black Sheep via YouTube
Quarante-quatre maisons, un hôtel, une église, une école, une piscine municipale, et même une caserne. | Capture d'écran The Black Sheep via YouTube

Au nord-ouest de l'Espagne, un village nommé Salto de Castro est actuellement proposé à la vente, dans son intégralité, pour la somme de 260.000 euros. Situé dans la province de Zamora, non loin de la frontière portugaise, il se trouve à trois heures de route de Madrid.

La vente inclut quarante-quatre maisons, un hôtel, une église, une école, une piscine municipale, et même une caserne autrefois utilisée par la Guardia Civil, l'équivalent espagnol de notre gendarmerie. Salto de Castro est un village fantôme, déserté depuis trois décennies, que l'on peut d'ailleurs visiter grâce à de nombreuses vidéos YouTube réalisées par des curieux.

Le village a été intégralement construit dans les années 1950 sous l'impulsion d'Iberduero, société d'électricité qui souhaitait pouvoir héberger ses employés non loin de leur lieu de travail, situé à quelques encâblures. Mais une fois bouclé le vaste projet de construction d'un générateur électrique, la population ouvrière a commencé à déserter, et Salto de Castro a fini par être totalement dépeuplé à la fin des années 1980.

Un prix divisé par 25

Le propriétaire actuel l'a acheté au début des années 2000, explique la BBC. Son intention n'était pas de s'y installer seul pour profiter d'une vie paisible, mais de le transformer en lieu touristique doté d'un complexe hôtelier. Mais la crise financière l'a empêché de mener à bien les investissements nécessaires à la finalisation de son projet.

Salto de Castro est donc vide, abandonné, et un brin délabré. Octogénaire, son propriétaire explique désormais qu'il est «un citadin incapable d'assurer son entretien». À l'origine, le prix de vente était fixé à 6,5 millions d'euros, mais l'état du village ne lui a pas permis de trouver acquéreur. Cette fois, avec un prix divisé par 25, la vente ne devrait pas particulièrement poser de problème, comme en témoignent les 50.000 visites déjà enregistrées durant la semaine qui a suivi l'annonce de la vente.

À l'heure actuelle, environ 300 offres d'achat ont déjà réalisées, mais les personnes souhaitant acquérir le village devront disposer d'un budget supplémentaire afin de lui donner un coup de jeune. D'après les spécialistes, pour que Salto de Castro soit totalement fonctionnel, il faudrait ajouter une enveloppe d'environ 2 millions d'euros.

Newsletters

Présidentielle 2024: les Démocrates soutiennent tous Joe Biden, mais...

Présidentielle 2024: les Démocrates soutiennent tous Joe Biden, mais...

L'actuel président, renforcé par les bonnes performances de son camp, aurait la légitimité pour briguer un second mandat. Derrière lui, le parti semble faire bloc, mais la question de son âge devrait surgir tôt ou tard.

En images, les gestes de protestation lors de la Coupe du monde au Qatar

En images, les gestes de protestation lors de la Coupe du monde au Qatar

La Coupe du monde de football au Qatar déchaîne les polémiques depuis son attribution. Parmi elles, celle liée aux droits humains, bafoués au sein de l'émirat, et en particulier à l'homosexualité, illégale dans le pays. Mais au sein des stades ...

Dans l'État de New York, les condamnés pour vente de cannabis seront les premiers à en vendre légalement

Dans l'État de New York, les condamnés pour vente de cannabis seront les premiers à en vendre légalement

La nouvelle loi prévoit de réparer les injustices de la «guerre contre les drogues», qui a particulièrement touché les communautés afro-américaines et latinos par le passé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio