Boire & manger / Santé

Une poêle anti-adhésive abîmée peut libérer des milliers de particules de plastique

Temps de lecture : 2 min

Jusqu'à 9.100 pour une simple égratignure et 2,3 millions pour un revêtement en très mauvais état.

Le Téflon fait partie de la famille des «produits chimiques éternels» qui inquiètent particulièrement en raison des divers risques médicaux qui leur sont associés. | Andrew Valdivia via Unsplash
Le Téflon fait partie de la famille des «produits chimiques éternels» qui inquiètent particulièrement en raison des divers risques médicaux qui leur sont associés. | Andrew Valdivia via Unsplash

Le Téflon a révolutionné la vie des cuisiniers. Quel plaisir de faire un œuf au plat sans que la moitié ne reste collée au fond de la poêle! Mais au fil des utilisations et des lavages, les batteries de cuisine présentent des signes d'usure et perdent progressivement leur revêtement anti-adhésif. Au-delà de voir leur efficacité diminuer, les ustensiles de cuisson abîmés présentent un réel danger pour la santé en libérant des milliers de particules de plastique.

Une étude publiée dans Science of The Total Environment et relayée par ScienceAlert révèle que quelque 9.100 infimes particules sont relâchées lorsqu'une poêle ou une casserole recouverte de Téflon est fêlée et s'infiltrent dans nos aliments.

Pour arriver à ce résultat et évaluer le risque encouru, l'équipe de recherche australienne a utilisé la spectroscopie Raman, qui est une technique d'analyse de la structure moléculaire. Le but était d'observer les microplastiques (de taille inférieure à 5 millimètres) ainsi que les nanoplastiques (des millions de fois plus petits) présents sur une finition en Téflon. En outre, des algorithmes sur mesure ont été conçus par les scientifiques afin de calculer la quantité susceptible de se retrouver dans nos plats.

Pour concrétiser l'expérience, les chercheurs ont ensuite découpé l'un des ustensiles anti-adhésifs en morceaux et simulé un processus de cuisson à l'aide de tourne-disques. Les chiffres ont parlé: un revêtement en très mauvais état peut libérer jusqu'à 2,3 millions de particules pendant la préparation d'un repas, sur la base d'un temps de cuisson de 30 secondes seulement.

Deux conseils pour éviter la contamination des aliments

Des questions subsistent quant aux répercussions sur notre santé. Le Téflon, autrement appelé polytétrafluoroéthylène, fait partie de la famille des «produits chimiques éternels» qui inquiètent particulièrement en raison des divers risques médicaux qui leur sont associés.

La fréquence de la libération des particules de plastique demeure inconnue et incite à poursuivre les recherches, «surtout vu la dangerosité du Téflon», précise Youhong Tang, ingénieur matériaux de l'Université Flinders en Australie. Pour remédier à ce problème, les fabricants tâchent de rendre les revêtements plus résistants.

En attendant, mettre hors d'usage les vieilles poêles et casseroles est vivement recommandé. «Il est primordial d'être rigoureux quant à la sélection et l'utilisation des ustensiles de cuisine pour prévenir la contamination des aliments», conseille l'ingénieur australien.

Et surtout, bannissez tout objet tranchant lorsque vous utilisez votre batterie de cuisine: vos ustensiles n'ont vraiment pas besoin de votre aide pour s'abîmer.

Newsletters

Une Américaine poursuit une marque de pâtes pour avoir menti sur le temps de préparation de ses macaroni

Une Américaine poursuit une marque de pâtes pour avoir menti sur le temps de préparation de ses macaroni

Y a-t-il de quoi en faire tout un plat?

Pourquoi le ketchup gicle-t-il lorsque que la bouteille est presque vide?

Pourquoi le ketchup gicle-t-il lorsque que la bouteille est presque vide?

Surtout, rien ne sert de taper de plus en plus fort sur le flacon.

Les dauphins n'ont pas peur de manger très épicé

Les dauphins n'ont pas peur de manger très épicé

En tout cas moins que Jonathan Cohen dans «Hot Ones».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio