Société

Le passage à l'heure d'hiver tue des dizaines de personnes et des milliers de cerfs par an

Temps de lecture : 2 min

Cesser définitivement de changer d'heure permettrait-il de sauver des vies?

Dire adieu à l'heure d'hiver permettrait d'éviter la mort de 36.550 cerfs et 33 humains chaque année. | Max Saeling via Unsplash
Dire adieu à l'heure d'hiver permettrait d'éviter la mort de 36.550 cerfs et 33 humains chaque année. | Max Saeling via Unsplash

On a peut-être trouvé l'argument ultime pour se débarrasser définitivement du changement d'heure qui perturbe nos rythmes. Une équipe de recherche basée à la fois à Washington et à Seattle, et notamment composée de spécialistes de l'environnement, vient d'établir que le passage à l'heure d'hiver était un phénomène mortellement dangereux, comme le détaille New Scientist.

Calum Cunningham et ses collègues ont analysé les données fournies par vingt-trois États américains portant sur les accidents de la route impliquant des cerfs entre 1994 et 2021. Vu de France, cela pourrait faire sourire, mais on en compte environ 2,1 millions par an rien qu'aux États-Unis, pour un total moyen de 440 victimes humaines (et un coût de 10 milliards de dollars).

En étudiant les caractéristiques de ces collisions, les scientifiques ont établi que la période la plus chargée en accidents de ce type était celle qui correspond au passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver. Lors du week-end de ce changement d'heure, le nombre de carambolages impliquant un cerf augmente de 16% par rapport au week-end précédent.

Les raisons de cette montée en flèche ne sont pas bien difficiles à comprendre: tandis que nous reculons nos existences d'une heure, les animaux continuent leur vie de la même façon que précédemment. Conséquence: sur les routes américaines, il y a soudain plus de circulation lorsqu'il fait sombre. Donc moins de visibilité. Ajoutons à cela le fait que les cerfs sont plus actifs en cette saison, puisqu'il sont en pleine période de reproduction, et on comprendra que les accidents soient soudain plus nombreux.

Tuer l'heure d'hiver pour sauver des vies?

Au total, environ 10% des collisions entre véhicules et cerfs ont lieu durant les deux semaines qui suivent le passage à l'heure d'hiver. C'est 2,5 fois plus que si le nombre d'accidents de ce type était lissé sur l'année. D'après les estimations de Calum Cunningham et son équipe, dire adieu à l'heure d'hiver permettrait d'éviter la mort de 36.550 cerfs et 33 humains chaque année, rien qu'aux États-Unis. En outre, cela permettrait d'économiser 1,19 milliard de dollars par an.

Du côté des scientifiques, on tient cependant à faire preuve de nuance: le passage définitif à l'heure d'été est susceptible lui aussi d'avoir des conséquences négatives. «Il faudrait procéder à une analyse coûts/bénéfices, affirme Calum Cunningham. Les deux situations ont sans doute des avantages et des inconvénients, et il est important d'optimiser.»

Newsletters

Pourquoi l'ennui au travail est-il tabou?

Pourquoi l'ennui au travail est-il tabou?

Au-delà de son omniprésence et de son ambivalence en entreprise, l'ennui revêt un caractère embarrassant.

Prématurés

Prématurés

La trottinette électrique mérite d'être défendue

La trottinette électrique mérite d'être défendue

Une votation citoyenne organisée par la mairie de Paris va bientôt décider du sort de ces véhicules en libre-service hautement décriés. Tentative de réhabilitation.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio