Sciences / Société

Pourquoi on pleure plus facilement devant un film en avion

Temps de lecture : 2 min

Non, cette comédie romantique n'est pas un chef-d'œuvre; c'est juste vous qui avez la larme plus facile en altitude.

C'est une question de chimie. | Louis Galvez via Unsplash
C'est une question de chimie. | Louis Galvez via Unsplash

On connaît quelques réalisateurs et réalisatrices qui feraient bien de ne faire diffuser leurs films que dans les avions de ligne: par ce simple subterfuge, leurs drames et leurs comédies romantiques seraient soudain beaucoup plus appréciés. Les passagers des long-courriers se montreraient en effet beaucoup plus sensibles dans le ciel que sur la terre ferme.

Il semblerait que toutes les émotions soient décuplées en altitude, signale Discover Magazine: c'est aussi le cas des plus négatives, qui peuvent mener certaines personnes à connaître des crises de colère aussi impressionnantes qu'inédites. Le phénomène est si fréquent qu'un nom lui a même été donné: la «colère aérienne» («air rage» en version originale).

Ce n'est pas qu'une impression: les voyages en avion exacerbent les sentiments, et la science est là pour le confirmer. À l'Université d'Utah, le professeur de psychiatrie Perry Renshaw a par exemple établi que les personnes vivant en altitude étaient davantage susceptibles de connaître la dépression ou d'avoir des envies suicidaires.

Ce qui se produit est réellement d'ordre chimique, explique Perry Renshaw: passer un temps important bien au-dessus du niveau de la mer fait danser la rumba à nos taux de sérotonine et de dopamine, toutes les deux connues pour le rôle important qu'elles jouent dans la régulation de nos humeurs.

Brouillard post-vol

Plus étonnant: les voyages en avion ne cessent pas de faire effet une fois le pied de nouveau posé sur le plancher des vaches. Après le vol, le cerveau peut rester embrumé pendant un certain temps, variable selon les passagers. Une étude de 2020 montre que prendre l'avion peut entraîner un déclin des fonctions cognitives, ainsi que des changements de perception. Le tout peut contribuer à plonger certains individus dans un état de délire –tout cela de façon très réversible, fort heureusement.

Une légère privation d'oxygène (ou hypoxie) peut expliquer ces phénomènes. Lorsqu'une personne en bonne santé se trouve au niveau de la mer, sa saturation en oxygène dans le sang se situe généralement entre 97% et 99%. Aux alentours des 2.000 mètres d'altitude, ce taux plonge quelque part entre 83% et 85%. Or le système nerveux central est particulièrement sensible au manque d'oxygène, qui peut d'ailleurs tuer certains neurones.

Le faible taux d'humidité peut aussi jouer un rôle. Dans les avions, il est généralement inférieur à 20%, alors que nos organismes sont davantage rompus à des taux compris entre 50 et 65%. Cela peut mener les passagers vers un état de déshydratation assez avancé, qui peut avoir des conséquences sur notre cognition.

Ce taux d'humidité bas, associé à une pression faible, peut amplifier les effets de l'alcool, ce qui explique qu'un simple verre pris pour se détendre puisse avoir plus d'effet que d'habitude. Combinez cela avec le visionnage d'un film un peu tire-larmes, et il n'est pas impossible que vous vous mettiez à sangloter comme s'il s'agissait du plus grand chef-d'œuvre de l'histoire du septième art.

Newsletters

Ce que mangeaient vraiment les hommes préhistoriques

Ce que mangeaient vraiment les hommes préhistoriques

Le fait d'ajouter des plantes ou des graines à son dîner et de modifier le goût des aliments est une habitude humaine qui remonte au moins à 70.000 ans, selon de nouvelles découvertes.

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Même en mathématiques, il faut savoir faire preuve de créativité.

 Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

De nouveaux microbes? C'est exactement ce dont on avait besoin.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio