Médias / Culture

Le palmarès de la cinquième édition du Paris Podcast Festival

Temps de lecture : 3 min

L'expérience écolo de «Super Green Me» sacrée par le public, «Petit vulgaire» récompensé du prix «Jeunesse», «La France, mon bled» lauréat de la catégorie «Documentaire»... Retrouvez tous les prix décernés au grand rendez-vous annuel du podcast.

La cérémonie de clôture du Paris Podcast Festival a été animée par la podcasteuse et humoriste québécoise Gabrielle Caron. | Matilde Meslin 
La cérémonie de clôture du Paris Podcast Festival a été animée par la podcasteuse et humoriste québécoise Gabrielle Caron. | Matilde Meslin 

«Puissance de la douceur». C'était le thème de la cinquième édition du Paris Podcast Festival qui s'est clôturé hier, à la Gaîté Lyrique à Paris. On l'a un peu cherchée, la douceur, pendant la première journée réservée aux professionnels. Certes, elle était mentionnée dans l'étude Havas/Institut CSA «Les Français·e·s et le podcast natif» rendue publique, comme chaque année depuis 2019, à l'ouverture du festival: «Le podcast natif offre des moments de douceur dans le quotidien de 83% de ses auditeurs hebdomadaires, quand pour 68% il adoucit même la dureté et la violence du réel», y lit-on.

Après une première journée davantage tournée vers les enjeux auxquels font encore face les professionnels du secteur (et ils sont nombreux), les trois jours suivants étaient ouverts aux 8.000 festivaliers qui s'étaient déplacés pour des débats, sessions d'écoute et rencontres avec des podcasteurs et podcasteuses francophones, avec le Canada en pays invité de cette édition.

Neuf prix décernés

À l'issue du festival, neuf prix ont été remis au cours de la cérémonie de clôture animée par Gabrielle Caron, humoriste et podcasteuse québécoise (J'ai fait un humain). Un jury d'enfants spécifique au prix «Jeunesse» a récompensé Petit Vulgaire de Marine Baousson, pour un épisode pédagogique et drôle sur les caries.

Le jury officiel, présidé par la chanteuse Flore Benguigui (du groupe L'impératrice) et composé du musicien Voyou, des podcasteurs et podcasteuses Camille Juzeau, François Oulac, Gabrielle Brassard-Lecours et de la scénariste Sophie Bocquillon, a ensuite décerné six prix différents, en commençant par la catégorie «Conversation». Le podcasteur indépendant Guillaume Bonnet a reçu le prix pour Ma dernière séance de psychanalyse (tout est dans le titre) et son épisode «Mon analyste a mis fin à nos séances par un texto sans explications».

En catégorie «Documentaire», le jury a primé Latifa Mouaoued, journaliste à RFI, pour la série La France, mon bled qui donne la parole à des femmes algériennes, immigrées ou nées en France, qui évoquent leur rapport à la France, à l'Algérie, et à leur histoire complexe. Une mention spéciale a aussi salué La cage, une française dans le djihad de Céline Martelet et Édith Bouvier pour Arte Radio, le témoignage d'une jeune femme revenue de Syrie, où elle avait rejoint les rangs de Daech.

Le prix «Fiction» a été décerné à Claire Dubosc et Lauriane Escaffre, autrices de 1 euro la minute. Dans cette série en huit épisodes coproduite par Nouvelles Écoutes et Gaumont, une mère de famille au bord de la crise de nerfs, interprétée par Céline Salette, devient opératrice de téléphone rose.

Côté «Musique originale», deux candidats ex aequo: Pierre et Matthieu Chaffanjon pour À la recherche de l'attention (Majora Prod), un documentaire sur les adultes TDAH, et Position parallèle pour La dialectique du calbute sale d'Ovidie et Tancrède Ramonet pour Binge Audio. Dans ce documentaire hors-série du Cœur sur la table, la documentariste Ovidie explore la façon dont les hommes humilient parfois les femmes après avoir obtenu un rapport sexuel.

Le prix «Apprentissage» revient à Donia Ismail et Amel Almia pour l'épisode d'Allô 213 dédié à l'omniprésence du drapeau algérien lors d'événements en France. Ce podcast est porté par le média indépendant Arabia Vox. Le prix du podcast «Francophone» a récompensé Maude Petel-Légaré & Claudia Larochelle pour Synthèses: Le cas Catherine Daviau (Transistor Media), enquête sur un féminicide perpétré en 2008, un cold case québécois.

Le prix Radio France de la révélation podcast, équivalent du prix du meilleur espoir aux César, décerné par un jury de professionnels de la radio publique, a salué Hôtel Gorgias de Roman Facerias-Lacoste, une fiction indépendante mettant en scène un hôtel où se déroulent de mystérieuses horreurs.

La soirée s'est terminée par le prix du public, sponsorisé par la plateforme Amazon Music, qui a adoubé Super Green Me de Lucas Scaltritti, un podcast indépendant sur une transition écologique, arrivé devant Conversations Féminines de Zoubida Fall et Allô 213 de Donia Ismail.

Newsletters

Affaire Boyard: le plateau de Cyril Hanouna est un trou noir qui dévore tout

Affaire Boyard: le plateau de Cyril Hanouna est un trou noir qui dévore tout

L'échange sur le plateau de «Touche pas à mon poste» ne peut plus être cantonné à un dérapage isolé, c'est une sortie de route de tout le système médiatique, une débandade collective de tous ses acteurs.

Le podcast de Binge Audio «À bientôt de te revoir» s'arrête définitivement

Le podcast de Binge Audio «À bientôt de te revoir» s'arrête définitivement

Après cinq saisons de ce podcast à succès, Sophie-Marie Larrouy a tiré sa révérence lors d'un ultime enregistrement en public.

Les médias ont un problème avec les gens du voyage

Les médias ont un problème avec les gens du voyage

Un récent reportage diffusé sur M6, appuyant sans vergogne sur tous les préjugés, pose une fois de plus la question du traitement médiatique de cette communauté.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio