Sciences

Est-il possible qu'une espèce animale disparaisse, puis réévolue de la même manière?

Temps de lecture : 2 min

Laissez-nous vous présenter le processus de désextinction.

Que l'on soit bien clair, une espèce qui disparaît ne pourra toutefois jamais réapparaître. | Marcus Lange via Pexels
Que l'on soit bien clair, une espèce qui disparaît ne pourra toutefois jamais réapparaître. | Marcus Lange via Pexels

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Est-il possible qu'une espèce animale disparaisse, puis réévolue de la même manière?»

La réponse de Julien Jegues:

Que l'on soit bien clair, une espèce qui disparaît ne pourra jamais réapparaître. Mais rien n'empêche une espèce proche de suivre, en quelque sorte, le même chemin évolutif. Les deux seraient alors visuellement semblables, mais génétiquement différentes.

Laissez-moi vous présenter l'évolution itérative, un processus naturel de désextinction. Si vous avez été attentif , vous vous doutez bien qu'il y a une douille. En réalité, la définition exacte serait plutôt «convergence évolutive morphologique», la convergence évolutive étant le développement de caractères similaires chez des espèces pourtant très éloignées. Exemple: les ailes chez les oiseaux et les chauves-souris.

L'évolution itérative décrit ainsi le processus par lequel une espèce X va évoluer en une espèce Y de façon quasiment identique du point de vue phénotypique (soit les caractères observables). Voici un petit exemple.

Le râle d'Aldabra (Dryolimnas cuvieri aldabranus), incapable de voler, s'est éteint avant que l'évolution ne reproduise un animal similaire 36.000 ans après: le râle de Cuvier (Dryolimnas cuvieri cuvieri), également inapte au vol et dernière espèce du genre Dryolimnas encore vivante actuellement. Mais comment et pourquoi?

Quelque 36.000 ans après l'extinction du râle d'Aldabra, l'évolution a reproduit un animal similaire: le râle de Cuvier. | desertnaturalist via Wikimedia Commons

Aldabra est un atoll qui s'est retrouvé totalement submergé il y a 136.000 ans, faisant disparaître l'ensemble de sa biodiversité terrestre. Mais il y a plus de 100.000 ans, la Terre a fait face à une ère glaciaire qui a engendré un retrait des eaux.

Le niveau de la mer ayant diminué, l'atoll Aldabra a émergé et des Dryolimnas possédant la faculté de voler ont recolonisé l'écosystème. Puis, les conditions environnementales locales étant très proches de celles d'il y a 136.000 ans, l'espèce a finalement convergé vers une nouvelle sous-espèce inapte au vol. Une sorte de réévolution naturelle.

De manière plus commune, ce sont des caractères qui vont apparaître à plusieurs reprises au cours des temps évolutifs, plutôt qu'une sous-espèce entière. Voici quelques exemples de réévolution:

  • Le passage en milieu marin chez les plantes: les herbiers marins sont des plantes à fleurs génétiquement analogues à celles terrestres, mais dont les ancêtres sont retournés dans les eaux salées il y a près de 100 millions d'années.
  • Les membres chez les scinques: sur 41 espèces de scinques du genre Brachymeles (des lézards sans pattes), 17 ont subi une inversion évolutive et ont retrouvé leurs pattes.
  • Les dents chez les anoures: les grenouilles auraient perdu leurs dents à plus de vingt reprises et les auraient peut-être retrouvées six fois de plus au cours de leur histoire évolutive.

On peut aussi citer les mamelles chez les mammifères, l'oviparité et la viviparité chez les reptiles, les ailes chez les insectes, l'herbivorie chez les Crocodyliformes du Mésozoïque –ils seraient passés au moins trois fois par le régime végétal au cours de l'évolution–, etc.

Newsletters

Ce que mangeaient vraiment les hommes préhistoriques

Ce que mangeaient vraiment les hommes préhistoriques

Le fait d'ajouter des plantes ou des graines à son dîner et de modifier le goût des aliments est une habitude humaine qui remonte au moins à 70.000 ans, selon de nouvelles découvertes.

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Même en mathématiques, il faut savoir faire preuve de créativité.

 Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

De nouveaux microbes? C'est exactement ce dont on avait besoin.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio