Société

Pourquoi y a-t-il encore des cendriers dans les avions?

Temps de lecture : 2 min

Il est pourtant strictement interdit de fumer à bord...

L'accident de 1973 a donné lieu à de nombreuses interdictions dans le monde. | Gus Ruballo via Unsplash
L'accident de 1973 a donné lieu à de nombreuses interdictions dans le monde. | Gus Ruballo via Unsplash

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé ce que faisait un cendrier dans un avion. Oui? Eh bien vous n'êtes pas le seul. Depuis 1997, fumer est interdit en Europe durant un vol, et pourtant, ces petits récipients demeurent intégrés dans les portes des toilettes, côtoyant le fameux panneau rouge «Défense de fumer dans les toilettes». Logique implacable... enfin, presque.

Le New York Post révèle qu'il s'agit bel et bien d'une question de sécurité, et même d'une exigence de l'aviation civile. Jessica, hôtesse de l'air, raconte ainsi dans une vidéo TikTok: «C'est une obligation légale d'avoir un endroit sécurisé où jeter les cigarettes à bord, au cas où quelqu'un ne respecterait pas l'interdiction de fumer. Nous préférons qu'ils utilisent des cendriers, plutôt que de provoquer un risque d'incendie en cachant les mégots dans un coin.»

Une interdiction vieille de plusieurs décennies

À l'origine de cette interdiction: le tragique accident de 1973. Alors que le Varig 820 effectuait un vol Rio de Janeiro-Paris, une cigarette, mal éteinte puis jetée dans une poubelle, a entraîné un incendie meurtrier. La fumée issue des toilettes a rapidement envahi la cabine avant de gagner le cockpit, contraignant le pilote à atterrir d'urgence dans un champ à 15 kilomètres au sud de la capitale française. Parmi les 134 passagers à bord, 123 ont péri dans l'accident.

Les décisions suivant le drame ont été sans appel: l'Australie a introduit l'interdiction de fumer sur tous ses vols intérieurs en 1987, suivie un an plus tard par les États-Unis, puis l'Europe. Néanmoins, les restrictions sur les vols internationaux ont mis quelques années supplémentaires à voir le jour.

Selon un rapport publié en 2013 dans The Australian, «Bob Hawke [Premier ministre australien de l'époque, ndlr] craignait que la compagnie Qantas ne soit désavantagée au profit des concurrents étrangers en mettant une telle restriction en place. Les passagers auraient été décontenancés de ne pas pouvoir allumer une cigarette quand ils l'auraient désiré et se seraient tournés vers d'autres compagnies internationales.»

Vous l'aurez donc compris: les cendriers ne sont en aucun cas un oubli ou une invitation à fumer, mais bel et bien une mesure de sécurité.

Newsletters

À Londres, des citoyens bataillent pour conserver les lampadaires à gaz

À Londres, des citoyens bataillent pour conserver les lampadaires à gaz

Une équipe de férus d'histoire se bat contre la localité de Westminster, afin que les lampes à gaz du cœur de la ville ne soient pas remplacées par des LED.

L'Inconnue de la Seine, de jeune défunte à visage le plus embrassé de l'histoire

L'Inconnue de la Seine, de jeune défunte à visage le plus embrassé de l'histoire

L'histoire d'une jeune morte anonyme devenue source d'inspiration artistique pendant des décennies, jusqu'à influencer le visage du premier mannequin de secourisme.

Vivement lundi: l'interruption volontaire de grossesse

Vivement lundi: l'interruption volontaire de grossesse

Un vêtement qui glisse et échoue sur le sol: voilà la seule chose tragique qui devrait vous arriver avec un cintre. Malheureusement, et j'ai peine à le dire tant je pense qu'il est plein de poussière, tous les pays du monde n'ont pas la chance d'avoir notre Sénat.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio