Économie / Culture

Les Romains les plus fortunés étaient-ils aussi riches que les milliardaires d'aujourd'hui?

Temps de lecture : 2 min

Tout est une question de point de vue.

Une chose est sûre: les sesterces pleuvaient sur Crassus. | Rabenspiegel via Pixabay
Une chose est sûre: les sesterces pleuvaient sur Crassus. | Rabenspiegel via Pixabay

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Les Romains les plus riches étaient-ils aussi riches que les milliardaires modernes?»

La réponse de Mathieu Dutour Sikiric:

À l'époque d'Auguste (27 av. J.-C.-14 apr. J.-C.), un centurion était payé 15.000 sesterces. En considérant le prix de l'or à l'époque et son cours actuel, cela nous donne l'équivalent de 54.000 dollars, ce qui est assez similaire à ce que gagne un officier supérieur de l'armée. L'utilisation de l'or marche donc assez bien pour ces comparaisons.

La fortune de Crassus, qui était l'homme le plus riche de Rome et est mort une génération avant l'époque d'Auguste, est estimée à 200 millions de sesterces, soit 720 millions de dollars –d'autres estimations la situent autour de 20 milliards de dollars. Sa fortune était à peu près égale au budget de Rome.

Conclusion, les milliardaires actuels sont plus riches que les milliardaires de l'époque romaine: Elon Musk est par exemple devenu, en 2022, l'homme le plus riche du monde avec une fortune de 219 milliards de dollars. Mais en proportion de la richesse totale, leur fortune est bien moins importante. Le reste de la société s'est beaucoup plus enrichi.

Newsletters

À quoi ressemblerait notre économie s'il n'y avait pas le bouclier tarifaire?

À quoi ressemblerait notre économie s'il n'y avait pas le bouclier tarifaire?

Depuis la fin de l'année 2021, le gouvernement français a pris des mesures pour réduire le prix d'achat des produits énergétiques.

Vivement lundi: la coupure d'électricité

Vivement lundi: la coupure d'électricité

Cette perspective d'un Noël option coupures de courant, aux faux airs d'un escape game sur le thème «Blitzkrieg et dinde aux marrons», c'est une putain d'idée.

Sommes-nous prêts à nous passer d'éclairage public?

Sommes-nous prêts à nous passer d'éclairage public?

L'éclairage public connaît des mesures de restriction pour réduire la facture énergétique et la pollution lumineuse. Derrière cette dynamique se trouvent de nombreux enjeux d'acceptabilité.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio