Culture

Comment sait-on à partir des hiéroglyphes que Toutânkhamon se prononce «tou-tan-ka-mon»?

Temps de lecture : 2 min

Disons qu'on n'est pas sûrs sûrs.

Statuette en bois doré de Toutânkhamon chevauchant une panthère noire vernie. | Thesupermat via Wikimedia Commons
Statuette en bois doré de Toutânkhamon chevauchant une panthère noire vernie. | Thesupermat via Wikimedia Commons

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Comment sait-on à partir des hiéroglyphes que Toutânkhamon se prononce Tou-tan-ka-mon?»

La réponse de Vincent Bouissou:

Cela ne se prononçait pas comme cela.

Le nom du pharaon est: Tout Ankh Amon, c'est-à-dire «image vivante d'Amon».

D'abord, en égyptien, on n'écrit pas les voyelles. On écrit le squelette consonantique du mot. Le «A» de Amon est une graphie occidentalisée d'une semi-consonne qui s'apparente plutôt à un «i» grave. La prononciation que nous utilisons est une convention, fondée sur les observations que nous avons pu faire, des millénaires plus tard, en se basant sur le copte.

Ensuite, si l'écriture hiéroglyphe n'a pas changé pendant près de 4.000 ans, la langue, elle, a changé. On a retrouvé la correspondance diplomatique d'Akhenaton avec d'autres rois étrangers; cette correspondance était écrite en caractères cunéiformes (la langue diplomatique de l'époque), et les noms propres y sont transcrits de façon vocalisée. Et dans ces lettres, le nom du dieu Aton se prononce «Jati», par exemple.

Vous voyez donc que nous n'avons qu'une idée très largement approximative de la prononciation.

Newsletters

L'épisode 3 de «The Last of Us» est tout simplement miraculeux

L'épisode 3 de «The Last of Us» est tout simplement miraculeux

«Long Long Time» prouve toute l'ambition et l'intelligence de la nouvelle série HBO.

Qui a inventé la grève?

Qui a inventé la grève?

[L'Explication #95] Une histoire d'ail disparu, de bagarre dans une taverne et de graviers.

La détestation des riches fait partie du fonds culturel français

La détestation des riches fait partie du fonds culturel français

Morale catholique, Révolution de 1789, marxisme... Du Moyen Âge à nos jours, plusieurs éléments historiques expliquent cette particularité qu'a la France de détester les riches.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio