Monde

Sous la menace d'une peine de prison après avoir sauvé un raton laveur

Temps de lecture : 2 min

Et ce n'est pas la nouvelle la plus triste.

Dans l'État du Dakota du Nord, il n'est pas légal de posséder un raton laveur. | Richard Burlton via Unsplash
Dans l'État du Dakota du Nord, il n'est pas légal de posséder un raton laveur. | Richard Burlton via Unsplash

Deux ans de prison et 7.500 dollars (7.740 euros) d'amende: c'est la peine encourue par Erin Christensen, citoyenne américaine vivant dans l'État du Dakota du Nord. Trois chefs d'accusation ont été retenus contre elle, raconte The Guardian, dont la possession illégale d'un animal à fourrure. La trentenaire a en effet été arrêtée le 6 septembre dernier alors qu'elle était entrée dans un bar accompagnée d'un raton laveur.

Trois mois plutôt, la famille Christensen trouvait l'animal sur le bord d'une route. Abandonné, affaibli, le raton laveur ne semblait pas en état de survivre par lui-même. D'où la décision de le recueillir et de le soigner, avec l'objectif de pouvoir le libérer dans la nature dès qu'il serait sur pied. Un acte généreux mais illégal, puisque dans cet État, il est interdit de détenir un animal à fourrure à son domicile.

Erin Christensen ignorait-elle la loi, ou avait-elle décidé de ne pas en tenir compte? En tout cas, le 6 septembre, des témoins l'ont vue se rendre dans un bar accompagnée du raton laveur, nommé Rocky, à l'occasion de l'«happy hour». L'envie de boire un verre à prix réduit était sans doute trop forte, et il était probablement inenvisageable de laisser l'animal seul à son domicile.

Après avoir été prévenue, la police a fini par intervenir à l'intérieur même du bar, les services de santé publique ayant rapidement déclenché une alerte sanitaire en raison des risques de transmission de la rage par un tel animal sauvage. Un barman précise cependant que Rocky n'a mordu personne durant sa visite dans l'établissement.

La triste fin de Rocky

Erin Christensen a fini par être arrêtée, non seulement pour possession illégale d'un animal à fourrure, mais aussi pour transmission de fausses informations aux forces de l'ordre et falsification de preuves. Elle dénonce des pratiques choquantes et basées sur la peur.

Il faut dire que l'Américaine a de quoi être triste et en colère: Rocky, bien que négatif au test de la rage, a été euthanasié après sa capture. «Ils se moquent bien de savoir si nous avions la rage ou pas», a-t-elle déclaré aux médias. «Ils voulaient juste trouver Rocky, le tuer et me mettre derrière les barreaux.»

Dans d'autres États américains, comme la Floride, posséder un raton laveur est légal, même s'il est déconseillé d'extraire ces animaux de leur milieu naturel, précise The Guardian.

En savoir plus:

Newsletters

Présidentielle 2024: les Démocrates soutiennent tous Joe Biden, mais...

Présidentielle 2024: les Démocrates soutiennent tous Joe Biden, mais...

L'actuel président, renforcé par les bonnes performances de son camp, aurait la légitimité pour briguer un second mandat. Derrière lui, le parti semble faire bloc, mais la question de son âge devrait surgir tôt ou tard.

En images, les gestes de protestation lors de la Coupe du monde au Qatar

En images, les gestes de protestation lors de la Coupe du monde au Qatar

La Coupe du monde de football au Qatar déchaîne les polémiques depuis son attribution. Parmi elles, celle liée aux droits humains, bafoués au sein de l'émirat, et en particulier à l'homosexualité, illégale dans le pays. Mais au sein des stades ...

Dans l'État de New York, les condamnés pour vente de cannabis seront les premiers à en vendre légalement

Dans l'État de New York, les condamnés pour vente de cannabis seront les premiers à en vendre légalement

La nouvelle loi prévoit de réparer les injustices de la «guerre contre les drogues», qui a particulièrement touché les communautés afro-américaines et latinos par le passé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio