Économie

Dans un monde équitable, chaque adulte posséderait 100.000 euros en 2024

Temps de lecture : 2 min

La réalité est bien différente.

Dans un monde équitable, nous aurions bientôt tous et toutes une sommes à six chiffres sur notre compte bancaire. | Christine Roy via Unsplash
Dans un monde équitable, nous aurions bientôt tous et toutes une sommes à six chiffres sur notre compte bancaire. | Christine Roy via Unsplash

463.600 milliards de dollars, soit environ 467.200 milliards d'euros à l'heure où ces lignes sont écrites. C'est, selon un rapport du groupe Credit Suisse, la masse monétaire totale disponible sur notre planète. Un chiffre en constante hausse, qui a augmenté de 12,7% en seulement un an. L'établissement bancaire helvétique, qui figure parmi les leaders mondiaux dans le domaine de la gestion de fortune, étudie le sujet depuis environ treize ans.

Aux dernières nouvelles, nous sommes environ 7,753 milliards d'êtres humains à vivre sur la planète. En se basant sur les chiffres de 2021, le Credit Suisse affirme que si les richesses étaient convenablement réparties, chaque adulte aurait pu disposer de 87.849 dollars, soit 88.640 euros.

L'Amérique du Nord possède légèrement plus de la moitié des richesses mondiales, ajoute Quartz, et la Chine un quart. Le nombre de millionnaires chinois, qui est actuellement de 6 millions, pourrait bien doubler d'ici à 2026, malgré une économie qu'on a déjà connue en meilleure forme.

87 millions de millionnaires

Les prévisions pour 2022 font état d'une globale stagnation des richesses mondiales; en revanche, un rebond est prévu pour les années suivantes, si bien qu'en 2024, «la richesse par adulte devrait franchir le seuil des 100.000 dollars [soit 100.900 euros actuellement, ndlr]», explique Nannette Hechler-Fayd'herbe, directrice du service économie et recherche du Credit Suisse. «Le nombre de millionnaires va dépasser les 87 millions dans les cinq prochaines années», précise-t-elle également.

Dans un monde équitable, nous aurions donc bientôt tous et toutes une somme à six chiffres sur notre compte bancaire. Dans la réalité, les 1% les plus riches de la planète possèdent à eux seuls pas moins de 45,6% des richesses mondiales, un chiffre en augmentation par rapport à 2019 (où il était déjà de 43,9%).

Pour autant, le fossé entre riches et pauvres tendrait à se réduire –en tout cas selon Quartz–, grâce à la progression réalisée par les pays les plus pauvres. Cette conclusion se base sur un rapport coécrit par l'économiste Anthony Shorrocks, qui affirme que «lors des deux dernières décennies, le foyer moyen a été en mesure de se constituer un patrimoine». Pas sûr que ce soit l'impression des vraies gens vivant dans le vrai monde.

Newsletters

La Chine est plus volontaire que l'Occident pour éradiquer la pauvreté

La Chine est plus volontaire que l'Occident pour éradiquer la pauvreté

Le pays communique sur son succès en matière de lutte contre la pauvreté et continue d'en faire un horizon de sa politique de développement. En Occident, des objectifs similaires avaient été proclamés. Jamais atteints, ils ont été abandonnés.

L'Amérique du Sud, nouveau terrain de conquête de la Chine

L'Amérique du Sud, nouveau terrain de conquête de la Chine

Les relations sino-latines ont le vent en poupe, à tel point que Pékin dépasse peu à peu Washington dans presque tous les pays de la région.

La classe moyenne, insaisissable créature du capitalisme

La classe moyenne, insaisissable créature du capitalisme

La «classe moyenne» fait partie des notions les plus utilisées et les plus floues dans les discours politiques.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio