Monde

Au Royaume-Uni, les dealers de drogue cassent les prix en hommage à la reine

Temps de lecture : 2 min

On se réconforte comme on peut outre-Manche.

Kétamine, cocaïne, cannabis: les promos spéciales Lilibeth ont fleuri sur les groupes WhatsApp et autres applications. | GRAS GRÜN via Unsplash
Kétamine, cocaïne, cannabis: les promos spéciales Lilibeth ont fleuri sur les groupes WhatsApp et autres applications. | GRAS GRÜN via Unsplash

Alors que le Royaume-Uni et les amoureux de la couronne pleurent le décès de la reine Elizabeth II, les vendeurs de drogue britanniques tiennent à rassurer leurs clients: cette disparition les accable aussi, mais, pour pallier la tristesse de leurs concitoyens, leurs services continuent d'être assurés malgré tout. Certains cassent même leurs prix en hommage à leur ancienne monarque.

Kétamine, cocaïne, cannabis: les promos spéciales Lilibeth ont fleuri sur les groupes WhatsApp et autres applications, à peine quelques minutes après la mort de la reine. Le média Vice.com a recueilli plusieurs de ces messages morbides (et un peu amusants quand même).

«Êtes-vous chagriné ou déprimé par la triste nouvelle de la mort de la reine? Alors n'hésitez pas à me contacter, je suis là jusqu'à 1h du matin», écrit par exemple un vendeur, une heure à peine après l'annonce de la disparition. Sa proposition de remède à la mélancolie est même accompagnée d'un GIF de la reine faisant la vague. Au milieu de quelques tirades de condoléances, d'autres dealers proposent leur LSD et Xanax, en concluant «en cette période de deuil national, nous opérons toujours un service complet». Nous voilà rassurés.

La palme revient sûrement à ces vendeurs qui sautent sur l'occasion pour proposer des promotions royales sur leurs produits. Quand certains parlent de «remise mortelle» sur la kétamine, d'autres annoncent réduire le prix d'un très couteux gramme de cocaïne à 96 pound (environ 110 euros) en hommage aux 96 ans qu'avait la reine au moment de son décès.

Tout est bon pour le pognon

Les dealers de drogue n'ont absolument rien inventé. De nombreuses entreprises classiques (et légales) n'hésitent pas non plus à sauter sur les événements marquants, aussi morbides soient-ils, pour se faire un petit coup de pub. Et avec la mort d'Elizabeth II, certains se sont légèrement cassés les dents.

C'est le cas de l’entreprise touristique britannique Thomas Cook qui, après un tweet maladroit, s'est attiré les foudres des internautes. Son post? Une photo de la reine Elizabeth II avec en légende: «Bon voyage Madame», comme un clin d'œil sous-entendu à leurs services de tourisme. D'autres, comme Dbrand, une boutique en ligne de produits technologiques, ne sont même pas allés chercher plus loin. Sous la simple phrase «la reine est morte», ils ont mis une photo d'AirPods noir, avec le lien pour les acheter.

Newsletters

Présidentielle 2024: les Démocrates soutiennent tous Joe Biden, mais...

Présidentielle 2024: les Démocrates soutiennent tous Joe Biden, mais...

L'actuel président, renforcé par les bonnes performances de son camp, aurait la légitimité pour briguer un second mandat. Derrière lui, le parti semble faire bloc, mais la question de son âge devrait surgir tôt ou tard.

En images, les gestes de protestation lors de la Coupe du monde au Qatar

En images, les gestes de protestation lors de la Coupe du monde au Qatar

La Coupe du monde de football au Qatar déchaîne les polémiques depuis son attribution. Parmi elles, celle liée aux droits humains, bafoués au sein de l'émirat, et en particulier à l'homosexualité, illégale dans le pays. Mais au sein des stades ...

Dans l'État de New York, les condamnés pour vente de cannabis seront les premiers à en vendre légalement

Dans l'État de New York, les condamnés pour vente de cannabis seront les premiers à en vendre légalement

La nouvelle loi prévoit de réparer les injustices de la «guerre contre les drogues», qui a particulièrement touché les communautés afro-américaines et latinos par le passé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio