Parents & enfants

Les sept signes révélateurs d'une parentalité narcissique

Temps de lecture : 2 min

Ils conduisent à une façon toxique d'élever ses enfants.

«J'aurais pu avoir une grande carrière si je n'avais pas eu affaire à toi» est une phrase typique d'un parent narcissique. | geralt via Pixabay 
«J'aurais pu avoir une grande carrière si je n'avais pas eu affaire à toi» est une phrase typique d'un parent narcissique. | geralt via Pixabay 

Être un bon parent nécessite, entre autres, de faire preuve d'empathie et de compassion: deux qualités qu'on ne retrouve pas chez un narcissique, explique la psychologue Ramani Durvasula dans un article de la CNBC. Également professeure à l'université d'État de Californie, elle a étudié les effets du narcissisme dans les relations familiales.

Son analyse démontre que certains traits de caractère propres aux narcissiques, comme le fait de se sentir supérieur en toute occasion, empêchent les enfants de grandir correctement et de devenir autonomes. La parentalité narcissique ne consiste pas à se vanter sur les réseaux sociaux ou à imposer des activités parascolaires rigoureuses à sa progéniture. Cela va beaucoup plus loin et c'est l'une des façons les plus toxiques d'élever des enfants.

Voici sept signes révélateurs:

  • L'enfant est source de validation. Les parents narcissiques aiment se vanter des bons résultats de leurs enfants. Mais en dehors du cadre des performances, ils se désintéressent d'eux et peuvent même susciter la honte chez un enfant qui aurait besoin d'aide.

  • Ils sont trop intrusifs. Quand ils souhaitent discuter, leurs enfants doivent être à leur disposition et se tenir prêts à répondre à des questions indiscrètes et à subir des commentaires déplacés.

  • Ils font mine de préférer un enfant à un autre (et inversement). Pour maintenir le pouvoir au sein de leur clan familial, les parents narcissiques changent régulièrement de favori. Un jour, ils complimentent excessivement un enfant, tout en parlant très mal de son frère ou de sa sœur; le lendemain ils peuvent s'adonner à la pratique inverse. Cela place les enfants en situation d'insécurité, les poussant parfois à impressionner leur parent juste pour se garantir une place au sein de la famille.

  • Ils rejettent la faute sur leurs enfants. «C'est de ta faute si je suis si fatigué» ou «J'aurais pu avoir une grande carrière si je n'avais pas eu affaire à toi» sont les doux refrains préférés des parents narcissiques. En effet, ils ressentent le besoin de se sentir parfaits et rejettent systématiquement leurs erreurs sur leurs enfants.

Ce sont de gros égoïstes

  • Ils blâment les émotions de leurs enfants. Les narcissiques sont souvent en colère et agressifs lorsqu'ils se sentent déçus ou frustrés. S'ils croient que leur enfant est critique ou provocateur, ils peuvent s'emporter violemment, crier et, parfois, aller même jusqu'à la violence physique. De son côté, l'enfant doit prendre sur lui, au risque de s'entendre dire: «Arrête de pleurer et endurcis-toi».

  • Ils font toujours passer leurs besoins avant ceux de leurs enfants. «Peu importe que tu aimes le tir à l'arc, tu feras du tennis comme papa.» Certes, les parents sont parfois obligés de faire passer le quotidien et le monde réel –comme les corvées du dimanche– en premier, mais les narcissiques, eux, vont plus loin et souhaitent que leurs enfants fassent des sacrifices pour leur propre épanouissement personnel.

  • Ils s'attendent à ce que leurs enfants soient à leur chevet. Dès son plus jeune âge, l'enfant intègre un message très clair: «Je t'ai logé, nourri et blanchi, alors maintenant, tu me dois quelque chose» et «je m'attends donc à ce que, plus tard dans la vie, tu sois un soutien pour moi».

Newsletters

Laissez les enfants se débrouiller avec leurs devoirs, c'est pour leur bien

Laissez les enfants se débrouiller avec leurs devoirs, c'est pour leur bien

L'intervention des parents a toutes les chances d'être contre-productive. Voici pourquoi.

Le passé de nos grands-parents influe sur notre génétique

Le passé de nos grands-parents influe sur notre génétique

Problèmes relationnels, traumatismes, santé défaillante... Vos grands-parents pourraient y être pour quelque chose.

Allaitement dans l'espace public: à quand la fin du «vide juridique»?

Allaitement dans l'espace public: à quand la fin du «vide juridique»?

Les cas de femmes se voyant refuser cette possibilité font souvent la une des médias. Élues et associations tentent aujourd'hui de garantir ce droit.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio