Santé / Sciences

Les bienfaits insoupçonnés de l'eau sur notre santé mentale

Temps de lecture : 2 min

Vous n'avez pas besoin d'habiter près de la mer ou d'un lac pour profiter de ses avantages.

«L'eau aide l'esprit à vagabonder de manière positive. C'est ce qui lui donne ce pouvoir réparateur», explique un neuroscientifique. | YUCAR FotoGrafik via Unsplash
«L'eau aide l'esprit à vagabonder de manière positive. C'est ce qui lui donne ce pouvoir réparateur», explique un neuroscientifique. | YUCAR FotoGrafik via Unsplash

Alors que la France a connu un épisode historique de sécheresse cet été dû au dérèglement climatique, des recherches mettent en avant tous les bienfaits que peut avoir l'eau sur notre santé mentale, prouvant encore une fois à quel point il est important de prendre soin de ces sources d'eau.

Comme l'explique un article du Wall Street Journal, ces bienfaits psychologiques sont nombreux. Selon des neuroscientifiques, passer du temps près de l'océan, d'un lac, d'une rivière ou de n'importe quel point d'eau peut aider à réduire l'anxiété, soulager la fatigue mentale et aider à se sentir plus jeune.

Participer à des activités aquatiques telles que la natation ou le surf aiderait à entrer dans un état particulier où nous devenons totalement immergés dans ce que nous faisons. Cette attention calmerait notre esprit qui est souvent accaparé par les ruminations et les inquiétudes, explique ainsi Ricardo Gil-da-Costa, neuroscientifique et directeur général de Neuroverse qui a étudié comment l'eau affecte notre cerveau.

Cela s'explique notamment par le dynamisme de l'eau. Celle-ci se déplace en rythme, produisant un jeu de lumière, de couleur et de son qui retient notre attention, mais pas d'une manière trop exigeante. Les chercheurs appellent cela la «fascination douce». Cela donne à notre cerveau une pause dans l'attention intense et concentrée qu'une grande partie de la vie quotidienne exige et qui épuise au niveau cognitif.

«L'eau aide l'esprit à vagabonder de manière positive. C'est ce qui lui donne ce pouvoir réparateur», explique Marc Berman, directeur du Laboratoire de neurosciences environnementales de l'Université de Chicago.

En ville aussi, c'est possible

Les étendues d'eau peuvent également produire un sentiment d'admiration, une réponse émotionnelle très spécifique qui permet de diminuer le stress et de remettre les choses qui peuvent nous atteindre en perspective. Enfin, selon les psychologues, son odeur peut aussi provoquer des souvenirs positifs et des associations dans notre esprit, et lorsque nous flottons, notre corps peut se reposer d'une manière que nous ne pouvons jamais sur terre.

Mais alors, comment exploiter tous ces bienfaits si nous n'avons pas la chance d'habiter près de la mer ou d'un lac? Sachez que selon les experts, tous les points d'eau sont bons à prendre. Ceux que l'on trouve en ville, comme les canaux et les fontaines, peuvent déjà avoir des impacts positifs. Les psychologues recommandent également la pratique de sports aquatiques, tels que la natation, qui permettent de se concentrer et de mettre sur pause les ruminations.

Si vous n'avez aucun point d'eau à proximité, les sons, les peintures, les photographies, les vidéos, les films ou même la réalité virtuelle peuvent reproduire certains de ces avantages sur notre cerveau, explique le Dr Nichols, auteur du livre Blue Mind. Choisir des lieux qui représentent pour vous des souvenirs positifs peut renforcer l'effet positif.

Enfin, il est important de se faire ce cadeau régulièrement. Mathew White, psychologue environnemental à l'Université de Vienne, explique qu'idéalement qu'il faudrait passer deux heures en contact avec des points d'eau par semaine pour ressentir une réelle amélioration sur notre bien-être.

Tous ces avantages montrent encore une fois à quel point il est essentiel de faire attention à l'eau que nous consommons pour pouvoir continuer à profiter de tous ses avantages. Quelques gestes simples pour éviter le gaspillage existent: faire la chasse aux fuites d'eau, préférer arroser son jardin tôt le matin ou tard le soir, poser des réducteurs de débit sur les robinets, bien remplir sa machine à laver ou son lave-vaisselle avant de lancer son programme et se tourner vers des stations de lavage professionnelles pour laver sa voiture.

Newsletters

Ce que les médecins prennent en compte pour prescrire un arrêt de travail

Ce que les médecins prennent en compte pour prescrire un arrêt de travail

La fin du remboursement des jours d'arrêt obtenus lors d'une téléconsultation pose la question des critères considérés par les médecins, que ce soit derrière un écran ou non.

«Mon psy m'écoute-t-il vraiment?»

«Mon psy m'écoute-t-il vraiment?»

Cette semaine, Mardi Noir conseille Alexandre, qui doute des capacités d'écoute de son psychanalyste au point d'envisager d'en changer.

La fatigue n'est pas l'unique cause des cernes

La fatigue n'est pas l'unique cause des cernes

Même si c'est souvent la raison principale, certains facteurs ne doivent pas être négligés.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio