Monde

Aux États-Unis, une mère végétalienne écope de la prison à vie pour avoir tué son fils

Temps de lecture : 2 min

Elle est accusée d'avoir entraîné la mort de son enfant de 18 mois par malnutrition. Son mari est en prison en attendant son procès pour les mêmes faits d'accusation.

Sheila O'Leary avait été reconnue coupable en juin de six chefs d'accusation, dont meurtre au premier degré, violence aggravée sur enfant, homicide involontaire et maltraitance d'enfant. | Capture d'écran NBC News
Sheila O'Leary avait été reconnue coupable en juin de six chefs d'accusation, dont meurtre au premier degré, violence aggravée sur enfant, homicide involontaire et maltraitance d'enfant. | Capture d'écran NBC News

En Floride, une femme végétalienne a été reconnue coupable du meurtre de son fils de 18 mois par malnutrition et a été condamnée lundi à la prison à vie, ont rapporté l'agence de presse AP et le site NBC News.

Sheila O'Leary, 38 ans, avait été reconnue coupable en juin de six chefs d'accusation, dont meurtre au premier degré, violence aggravée sur enfant, homicide involontaire et maltraitance d'enfant. Sa condamnation dans le comté de Lee, en Floride, avait déjà été reportée quatre fois. Son mari, Ryan Patrick O'Leary, est en prison en attendant son procès pour les mêmes faits d'accusation.

Deux autres enfants en situation de malnutrition

Selon les enquêteurs, la famille suivait un régime végétalien strict constitué uniquement de fruits et de légumes crus, bien que le nourrisson ait été également nourri au lait maternel. Le rapport de police indique que l'enfant de 18 mois pesait 8 kilogrammes et avait la taille d'un bébé de 7 mois lorsqu'il est décédé en septembre 2019.

Le couple avait deux autres enfants, âgés de 3 et 5 ans, qui souffraient aussi de malnutrition, ont indiqué les enquêteurs. Lors d'un précédent procès qui s'était tenu en Virginie, un quatrième enfant avait été rendu à son père biologique, selon les archives judiciaires.

Selon plusieurs études scientifiques, donner une alimentation végane à son enfant serait envisageable à condition de disposer de connaissances robustes en nutrition. En effet, les personnes qui suivent un régime végétalien sont notamment privés de la vitamine B12, qui joue un rôle particulièrement important dans le développement cognitif de l'enfant et que l'on trouve exclusivement dans la viande et le poisson.

Newsletters

En Italie, le plus petit restaurant du monde ne propose qu'une seule table

En Italie, le plus petit restaurant du monde ne propose qu'une seule table

Le temple du romantisme ou le royaume du kitsch?

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 17 au 23 septembre 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 17 au 23 septembre 2022

Tremblement de terre à Taïwan, manifestations en Russie, funérailles de la reine Elizabeth II... La semaine du 17 au 23 septembre en images.  

L'homme qui a mangé les testicules d'un dénommé Kevin Bacon s'apprête à être jugé

L'homme qui a mangé les testicules d'un dénommé Kevin Bacon s'apprête à être jugé

Un plat à base de gonades de taureau lui a donné envie de tenter une recette similaire.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio