Parents & enfants / Société

Parents, voici ce que vous pouvez faire si votre ado envoie des sextos

Temps de lecture : 2 min

Rien ne sert de s'énerver, il vaut mieux en discuter.

La psychologie ne considère plus, aujourd’hui, le partage consensuel de photos de nu comme quelque chose d'inapproprié. | Creative Christians via Unsplash
La psychologie ne considère plus, aujourd’hui, le partage consensuel de photos de nu comme quelque chose d'inapproprié. | Creative Christians via Unsplash

Envoyer des sextos –c'est-à-dire partager numériquement des textes et/ou des images sexuellement explicites– est couramment pratiqué par la jeune génération. Mais pour les parents, il est assez déstabilisant d'imaginer, ou de découvrir, que son ado se livre à cette pratique. Leur première réaction est d'ailleurs souvent de l'interdire à leurs enfants.

Pourtant, selon Carrie James et Emily Weinstein, chercheuses à Harvard et co-autrices du livre Behind Their Screens–What Teens Are Facing and Adults Are Missing, simplement dire «N'envoie jamais de sexto» et mettre fin à la conversation est une erreur. La discussion doit au contraire s'ouvrir. Les parents peuvent même dispenser des conseils pour que la pratique du sexting se fasse dans les meilleures conditions possibles, explique un article du Washington Post.

«Si nous n'acceptons pas de discuter de ces sujets avec les adolescents, nous ne les équipons pas pour faire face à ces situations et aux pressions auxquelles ils peuvent êtres confrontés», met en garde Emily Weinstein.

Une psychologue scolaire interrogée par le Washington Post recommande pour sa part aux parents de préparer leur enfant à faire face à une potentielle demande de photo inappropriée dès qu'ils sont en âge d'utiliser ordinateurs, tablettes ou téléphones. «Il ne s'agit pas d'une situation unique. Comme pour toutes les questions liées à la sexualité, le parent doit avoir des conversations adaptées avec son enfant», affirme-t-elle.

Les conseils à suivre pour une discussion sereine

Les chercheurs conseillent d'aborder le sujet avec l'adolescent en posant des questions: «As-tu des amis qui envoient beaucoup de nudes?» «Que penses-tu de cette actrice dans ce film qui envoie une photo d'elle nue à son amant?». Cela vous permettrait de mieux cibler la place qu'il accorde aux sextos et d'adapter, par la suite, votre discours en fonction de ce qu'il recherche: souhaite-il recevoir de l'affection? Sauver une amitié? Est-ce important pour lui?

Il sera, ensuite, plus facile pour vous d'aborder deux notions essentielles: celle du consentement et celle de l'incitation. «Le véritable consentement est enthousiaste, on n'accepte jamais quelque chose par souci de l'autre», résume la psychologue scolaire. De nombreux enfants, ajoute-t-elle «ne comprennent pas que le consentement, ce n'est pas quand après avoir dit non dix fois, on dit une fois oui».

Par ailleurs, vous devez expliquer à votre ado pourquoi inciter une personne à envoyer des photos de nu est un comportement «injuste et imprudent». «La conversation doit non seulement s'axer sur le fait qu'il est très imprudent d'envoyer une photo de son corps, mais aussi, surtout, sur les raisons pour lesquelles il est très injuste de [sa] part de demander [ce genre de] photos», ajoute la psychologue.

Autre réaction à avoir: faire comprendre aux adolescents qu'il ne faut pas diffuser les messages sexuels sans permission, déclare Carrie James, qualifiant cette pratique «de violation ultime du consentement et du respect de l'intimité». La psychologue scolaire précise également que les ados devraient être encouragés à se manifester s'ils voient des personnes partager des images dénudées d'autres personnes.

Newsletters

Les hommes qui donnent le prénom d'une ex à leur bébé, une tradition vieille comme le monde

Les hommes qui donnent le prénom d'une ex à leur bébé, une tradition vieille comme le monde

Le chanteur de Maroon 5 est loin d'être le seul à avoir eu une telle idée: les témoignages se multiplient.

Le chou kale fait grimacer les bébés, même avant la naissance

Le chou kale fait grimacer les bébés, même avant la naissance

Qu'on se rassure, le but n'était pas de leur proposer une cure détox prénatale.

Mais qui veut encore être prof de nos jours?

Mais qui veut encore être prof de nos jours?

En pleine crise du recrutement des enseignants, les nouveaux profs font leur première rentrée. Qui sont ceux qui rentrent dans le métier au moment où il peine à attirer?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio