Sciences

Pourquoi les moustiques piquent-ils certaines personnes plus que d'autres?

Temps de lecture : 2 min

Ils sont attirés par certaines odeurs corporelles, mais pas que.

Quand il s'agit de piquer quelqu'un, les moustiques ont leurs petites préférences. | Marek Piwnicki via Unsplash
Quand il s'agit de piquer quelqu'un, les moustiques ont leurs petites préférences. | Marek Piwnicki via Unsplash

L'été est la saison des moustiques. Pourtant, bien que je passe la plupart des miens dans les forêts du nord du Wisconsin (États-Unis), je parviens à rentrer chez moi indemne. Tout le monde n'a pas cette chance, car voilà, les moustiques ont leurs préférences. Mais pourquoi donc piquent-ils certaines personnes plus que d'autres?

Il faut d'abord parler de leur cible principale: le sang. Contrairement à ce qu'on croit, les moustiques ne se nourrissent pas de sang animal. En fait, seules les femelles piquent, et ce pour des besoins reproductifs. Or, les scientifiques ont découvert qu'elles ont un groupe sanguin favori.

En 2004, une étude a montré qu'elles étaient davantage attirées par les personnes de groupe sanguin O. Ceci a été confirmé par une autre étude, réalisée en 2019: les moustiques, si on leur donnait le choix, montraient une préférence pour les donneurs universels.

Attirés par certaines
odeurs corporelles

Les bactéries présentes sur sa peau peuvent également rendre un individu plus ou moins attractif. Les moustiques réagissent aussi à certaines émanations corporelles. Ils possèdent des organes appelés palpes maxillaires qui leur permettent de détecter le dioxyde de carbone émis par leur proie. Donc, si vous êtes un fort émetteur de gaz, pour ainsi dire, vous risquez de leur plaire. (C'est aussi pourquoi les femmes enceintes sont des aimants à moustiques: selon les études, elles émettraient environ 21% plus de CO2).

Les substances dégagées par la sueur, comme l'ammoniac et l'acide lactique, semblent également populaires. Les différences individuelles en matière d'attractivité pourraient avoir une origine génétique. Des chercheurs ont confirmé cette hypothèse dans une étude portant sur des jumeaux, réalisée en 2015.

Certains facteurs circonstanciels pourraient aussi jouer un rôle. Bien que les odeurs soient leur principal guide, le système visuel assez sommaire des moustiques leur sert à détecter des cibles potentielles. Ainsi, des couleurs vives attireront (aussi) l'attention de ces chères bestioles.

Autre coupable inattendue: la bière. Comme l'expliquait l'entomologiste Grayson Brown à CBS News en 2016, la raison n'est pas claire, mais on peut avancer l'hypothèse suivante: «l'alcool augmente la température corporelle des buveurs et les fait transpirer davantage» et «le C02 qui s'échappe d'une bouteille de bière quand on l'ouvre pourrait également les attirer». Et si, par conséquent, la sobriété était un répulsif naturel contre les moustiques?

Newsletters

La cape d'invisibilité n'existe pas encore, mais on s'en rapproche

La cape d'invisibilité n'existe pas encore, mais on s'en rapproche

Les dernières avancées de la société Vollebak sont tout simplement stupéfiantes, mais où mèneront-elles?

Les Mayas ont-ils été décimés par la pollution au mercure?

Les Mayas ont-ils été décimés par la pollution au mercure?

Utilisé comme un colorant sacré, cet élément a pu leur être fatal.

Train, voiture, avion: que prendre en compte dans le calcul de l'empreinte carbone?

Train, voiture, avion: que prendre en compte dans le calcul de l'empreinte carbone?

Ces calculs omettent souvent les émissions indirectes et importantes liées à la construction des infrastructures nécessaires.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio