Tech & internet

La fille du mème «Girl explaining» a été retrouvée et elle explique ce qu'elle crie

Temps de lecture : 2 min

Ou comment une photo prise au hasard il y a quatre ans a ressurgi en août dernier grâce à la magie de Twitter.

Vous avez forcément vu passer cette photo sur votre fil Twitter ces dernières semaines. | Capture d'écran Fédération Française de Karaté via Twitter

 
Vous avez forcément vu passer cette photo sur votre fil Twitter ces dernières semaines. | Capture d'écran Fédération Française de Karaté via Twitter  

On les voit quotidiennement sur les réseaux sociaux et on a nos petits chouchous, comme «Hide the pain Harold» ou «Disaster girl». Alors quand un nouveau mème surgit sur Twitter ou ailleurs, on est toujours ravis.

Pour qui ne serait pas familier de ces chefs-d'œuvre d'internet, le Larousse les définit comme: «un texte, une image ou encore une vidéo massivement repris, décliné et détourné sur Internet de manière souvent parodique, qui se répand très vite, créant ainsi le buzz».

Depuis le début du mois d'août, c'est la «Girl explaining», aussi appelée «Bro girl», qui fait fureur, explique NBC News. Cette image, par ailleurs très similaire à «Bro explaining» –elle est également comparée à «Woman yelling at a cat»–, est en train de connaître la même popularité.

En faisant défiler son fil Twitter, on peut donc apercevoir cette photo d'une fille qui semble hurler dans l'oreille de son copain, complètement indifférent à ce qu'elle lui raconte.

Les utilisateurs, les politiques, les marques et les sociétés se sont servis de cette image pour expliquer toutes sortes de sujets, du droit à l'astrologie. Le texte est toujours écrit en majuscule pour refléter les propos de la jeune femme et l'atmosphère du concert où elle se trouve. Mais d'où vient cette photo?

Un concert en Argentine

Pour beaucoup, c'est une jeune fille qui se lance dans une explication sans fin sur l'horoscope pendant un concert. Mais il s'agit en réalité de Denise Sanchez, une jeune Argentine devenue populaire malgré elle.

Elle a indiqué à Know Your Meme, qui l'a retrouvée, qu'elle n'était pas en train d'expliquer quelque chose, mais plutôt de chanter une chanson traditionnelle colombienne.

La photo a été prise en 2018 à un concert à Buenos Aires avec son copain de l'époque, et ils sont en réalité au second plan sur le cliché d'un groupe d'amis.

Même si l'image n'est devenue virale que ce mois-ci aux États-Unis et en Europe, elle est d'abord apparue dans la communauté hispanophone en 2019. Denise Sanchez avait alors reçu des retours positifs: «J'étais dans les journaux de ma ville, beaucoup de gens me suivaient sur Instagram!» Mais elle a aussi été qualifiée de «petite amie toxique».

Aujourd'hui, Denise Sanchez n'est plus en couple avec le jeune homme de la photo et se dit «heureuse» avec son nouveau copain.

Newsletters

Laisseriez-vous une IA choisir votre menu au restaurant?

Laisseriez-vous une IA choisir votre menu au restaurant?

Une société déjà bien implantée permet aux établissements de vous scanner afin de vous proposer des produits prétendument adaptés.

À la rencontre des plus gros contributeurs francophones de Wikipédia

À la rencontre des plus gros contributeurs francophones de Wikipédia

Wikipédia est beaucoup plus qu'une simple encyclopédie aux yeux des contributeurs francophones les plus actifs, dont certains ont déjà dépassé le million de modifications.

Un streameur russe brûle du gaz toute la journée pour se moquer des Occidentaux

Un streameur russe brûle du gaz toute la journée pour se moquer des Occidentaux

Il vient d'être banni de la plateforme Twitch.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio