Santé

La vitamine D pourrait atténuer les symptômes de la dépression

Temps de lecture : 2 min

Cette théorie reste toutefois controversée et des essais cliniques complémentaires seront nécessaires avant de tirer des conclusions solides.

Cette récente analyse a porté sur plus de 50.000 participants issus de 41 études précédentes. | Leohoho via Unplash
Cette récente analyse a porté sur plus de 50.000 participants issus de 41 études précédentes. | Leohoho via Unplash

Présente naturellement dans de nombreux aliments comme les poissons gras, ou synthétisée dans notre peau grâce aux rayons du soleil, la vitamine D est excellente pour l'organisme. Selon une récente étude publiée dans la revue Food Science & Nutrition le 11 juillet dernier, elle pourrait également l'être pour notre santé mentale.

Après avoir analysé 41 études antérieures concernant le rôle de la vitamine D sur la dépression, les scientifiques à l'origine de ces travaux de recherches ont conclu que la prise de suppléments pourrait «soulager les symptômes dépressifs chez les personnes déjà diagnostiquées comme souffrant de dépression», nous apprend Science Alert. Selon les chercheurs, la vitamine D contribuerait à réguler «diverses fonctions du système nerveux central», ce qui pourrait ainsi expliquer l'utilité des suppléments.

«Ces résultats encourageront la réalisation de nouveaux essais cliniques de haut niveau chez des patients souffrant de dépression, afin de mettre en lumière le rôle possible d'une supplémentation en vitamine D dans le traitement de [ce trouble]», souligne Tuomas Mikola, auteur principal de l'étude.

Cette récente analyse a porté sur un total de 53.235 participants, souffrant de dépression ou non, et issus des 41 études précédentes. Parmi ces derniers, des groupes ont été invités à prendre des suppléments de vitamine D –de 50 à 100 microgrammes par jour– et d'autres des placebos. D'après les conclusions apportées par les chercheurs, «les suppléments de vitamine D se sont avérés plus efficaces que les placebos pour atténuer les symptômes de la dépression.»

Des preuves manquantes

«Nos résultats suggèrent que les suppléments en vitamine D ont des effets bénéfiques tant chez les personnes souffrant de troubles dépressifs majeurs que chez celles présentant des symptômes dépressifs plus légers et cliniquement significatifs», estiment les scientifiques.

Toutefois, de nombreuses questions restent encore sans réponse quant à la réelle utilité des compléments de vitamine D sur la santé mentale. Comme le souligne Science Alert, la différence des approches adoptées par les scientifiques à l'origine des études précédentes rendent difficile la formulation de conclusions générales.

«Malgré la portée étendue de cette méta-analyse, la certitude des preuves reste faible en raison de l'hétérogénéité des populations étudiées et du risque de biais associé à un grand nombre d'études», explique quant à lui Tuomas Mikola.

Dans une étude datant de novembre 2021 et publiée sur le site de la National Library of Medicine, d'autres scientifiques avaient quant à eux défendu que leurs recherches «n'avaient pas fourni de preuves solides d'un effet positif de la supplémentation en vitamine D sur la santé mentale.»

Newsletters

Les yeux qui changent de couleur, un phénomène mystérieux

Les yeux qui changent de couleur, un phénomène mystérieux

Pourquoi tant de bébés (et certains adultes) ont-ils l'iris qui varie à ce point?

Il est normal de ressentir de la fatigue, jusqu'à un certain point

Il est normal de ressentir de la fatigue, jusqu'à un certain point

Elle peut être anodine, utile, mais aussi potentiellement dangereuse. Quels sont les ressorts de la fatigue et comment savoir jusqu'où aller dans l'effort?

La méditation de pleine conscience a-t-elle sa place à l'école?

La méditation de pleine conscience a-t-elle sa place à l'école?

Depuis plusieurs années, la question suscite de vifs débats souvent dogmatiques. Repenser cette pratique pourrait permettre d'en tirer des bénéfices pour le bien-être des élèves.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio