Sciences

La marine américaine a mis des caméras sur des dauphins et les résultats sont surprenants

Temps de lecture : 2 min

On les croit gentils, mais ces animaux sont de redoutables chasseurs.

Le dauphin a une stratégie de chasse bien à lui. | Jeremy Bishop via Pexels
Le dauphin a une stratégie de chasse bien à lui. | Jeremy Bishop via Pexels

Connaissons-nous réellement nos amis les dauphins? Certes, ces animaux sont très populaires, mais il semblerait qu'il nous reste des choses à apprendre d'eux, notamment sur leurs stratégies de chasse et de communication.

Des scientifiques américains ont attaché des caméras à six dauphins entraînés par l'US Navy (la marine américaine), qui ont pour missions d'aider à identifier les mines sous-marines et de protéger une partie du stock nucléaire américain. Les animaux avaient ensuite carte blanche pour chasser dans la baie de San Diego, en Californie, engrangeant ainsi six mois d'images et de sons riches en nouvelles informations les concernant. Un article de ScienceAlert relate ce qui a été découvert.

Ces mammifères marins réputés intelligents n'ont pas déçu les scientifiques, en offrant des images de poursuites passionnantes et en ciblant même des serpents de mer venimeux.

Succion et cri de victoire

«Ces dauphins semblent utiliser à la fois la vue et le son pour repérer leurs proies», écrivent les scientifiques ayant participé à la recherche. «À distance, les dauphins utilisent toujours l'écholocation [émission de sons ou d'ultrasons, ndlr] pour trouver des poissons. De près, la vision et l'écholocation sont utilisées ensemble.»

L'un des dauphins a consommé huit serpents de mer à ventre jaune, une espèce connue pour être venimeuse. L'animal «n'a présenté aucun signe de maladie» après ce repas spécial, indiquent les chercheurs, en reconnaissant toutefois qu'il pourrait s'agir d'un comportement inhabituel puisque les mammifères marins équipés de caméras évoluent en temps normal en captivité.

Le dauphin a une stratégie de chasse bien à lui, comme ont pu l'observer les scientifiques. Grâce aux muscles de sa gorge, il utilise une technique d'aspiration lui permettant d'engloutir sa proie qui continue, elle, de se débattre. Les muscles de la gorge déployés et la langue sortie, le dauphin n'a plus qu'à aspirer le poisson par les côtés de sa bouche préalablement ouverte, à l'aide de la pression négative qui s'est créée.

Pour Sam Ridgway, auteur principal de l'étude, il est fort probable que les six animaux équipés de caméra utilisent des méthodes de chasse similaires à celles de leurs congénères en liberté. «Lorsque les dauphins chassaient, ils cliquaient presque constamment à des intervalles de 20 à 50 millisecondes, écrivent les scientifiques. À l'approche d'une proie, les intervalles de clics se raccourcissent en un bourdonnement terminal, puis en un crissement. Au contact des poissons, le bourdonnement et le couinement étaient presque constants jusqu'à ce que le poisson soit avalé.» Comme un cri de victoire.

Newsletters

Les cheveux roux ne vont pas disparaître avec le réchauffement climatique

Les cheveux roux ne vont pas disparaître avec le réchauffement climatique

À moins que toutes les personnes porteuses du gène ne périssent sans avoir eu d'enfant... ce qui est quasiment improbable.

Le chien descend-il vraiment du loup?

Le chien descend-il vraiment du loup?

Le meilleur ami de l'homme fait partie de nos vies depuis l'époque des chasseurs-cueilleurs et serait issu de la domestication du loup préhistorique. Oui, mais de quel loup parle-t-on?

Covid-19: faut-il vraiment s'affoler de l'émergence du variant Kraken?

Covid-19: faut-il vraiment s'affoler de l'émergence du variant Kraken?

Peut-être devrions-nous cesser de systématiquement nous alarmer outre mesure dès l'apparition d'un nouveau variant du virus.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio