Société

Des lapins domestiques retrouvent les restes de trois personnes dans un jardin

Temps de lecture : 2 min

Peut-être pensaient-ils bien faire en offrant des os et un crâne à leurs propriétaires.

Comme les chats, certains lapins offrent à leurs maîtres des cadeaux assez étonnants. | Pablo Martinez via Unsplash
Comme les chats, certains lapins offrent à leurs maîtres des cadeaux assez étonnants. | Pablo Martinez via Unsplash

Ils sont mignons, câlins, explorateurs et parfois... pilleurs de tombe. Comme le relatent DutchNews et Futurism, la police de la ville d'Amersfoort, aux Pays-Bas, a été appelée en début de semaine pour une raison pour le moins inhabituelle: des lapins de compagnie avaient creusé dans le jardin de la maison familiale, jusqu'à trouver ce qui semblait être des os.

Les fouilles qui ont suivi l'arrivée de la police sur les lieux ont duré toute la nuit et fait sensation auprès du voisinage. «Nous avons entendu qu'ils avaient trouvé un crâne avec un os de la mâchoire encore attaché. Les dents n'avaient pas de plombage», a raconté à DutchNews un voisin qui assure avoir vu les photos prises par les experts.

Des analyses ultérieures ont révélé que la totalité des ossements trouvés appartiennent à au moins trois individus et datent des années 1880-1900. L'institut médico-légal néerlandais va maintenant enquêter pour déterminer comment les restes de trois personnes se sont retrouvés là.

Six pattes sous terre

Ce n'est pas la première fois, en cet été 2022, que les animaux font les gros titres pour avoir déterré des restes humains.

En juillet, la BBC a ainsi rapporté l'histoire d'une Anglaise, prise de panique en apercevant dans son jardin quelques os, dont un crâne, déterrés par un blaireau. Cet événement n'était que le début des ennuis pour cette femme de 88 ans vivant près d'un cimetière.

Très vite, d'autres ossements sont apparus: «des fémurs, des crânes, des mentons, des mâchoires», énumère sa fille, qui confie «n'avoir pas réalisé à quel point la situation s'aggravait». Au point que la police a dû délimiter son domicile comme une scène de crime.

La perspective de se réveiller avec des os dans son jardin est plutôt effrayante. Sauf si l'on possède déjà un chat et que l'on sait que pour ces compagnons poilus, rapporter des animaux morts à son maître est un signe d'affection.

Newsletters

Un meurtrier sommeille-t-il vraiment en chacun de nous?

Un meurtrier sommeille-t-il vraiment en chacun de nous?

Un professeur émérite en criminologie répond à cette croyance populaire.

Résilience

Résilience

Laissez les enfants se débrouiller avec leurs devoirs, c'est pour leur bien

Laissez les enfants se débrouiller avec leurs devoirs, c'est pour leur bien

L'intervention des parents a toutes les chances d'être contre-productive. Voici pourquoi.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio