Médias

Les jeunes regardent désormais sept fois moins la télé que leurs aînés

Temps de lecture : 2 min

L'écart générationnel continue de se creuser.

En 2022, Netflix a connu la plus forte baisse de son nombre d'abonnés depuis son lancement. | Mollie Sivaram via Unsplash
En 2022, Netflix a connu la plus forte baisse de son nombre d'abonnés depuis son lancement. | Mollie Sivaram via Unsplash

Chacun scotché à son écran: les ados sur leur téléphone et les plus vieux devant la télévision. Une vision quelque peu cliché mais qui colle de très près à la réalité, d'après les derniers baromètres.

L'Office des médias et communications britannique (Ofcom) a publié le 17 août son cinquième rapport annuel sur les médias utilisés par la population anglaise. Et comme l'explique la BBC, les résultats mettent en évidence une «fracture générationnelle concernant les habitudes de consommation des écrans». Un chiffre pourrait suffire à illustrer cette information: les jeunes regardent désormais sept fois moins la télévision que les séniors.

Selon le rapport, les utilisateurs de 16 à 24 ans passent en moyenne cinquante-trois minutes par jour à regarder la télévision, un chiffre en baisse de deux tiers par rapport aux années 2010. À l'inverse, les personnes âgées de plus de 65 ans regardent le petit écran pendant environ six heures par jour.

Ce fossé entre les générations serait dû aux alternatives à la télé, et notamment aux plateformes de streaming. «Un foyer sur cinq au Royaume-Uni a un accès à une des trois grandes plateformes de vidéos: Netflix, Amazon Prime ou Disney+», détaille le rapport. «La révolution du streaming a [...] créé une forte division entre la jeune et l'ancienne génération», confirme Ian Macrae, spécialiste en stratégie des marchés à l'Ofcom.

En dépit de la concurrence des plateformes, la télévision reste à ce jour le lieu de rendez-vous pour les grands événements nationaux et internationaux, comme la finale de l'Euro ou encore le jubilé de la reine Elizabeth II. D'ailleurs, selon l'Arcom, «avec un taux de pénétration de 91,3% des foyers au premier semestre 2021, toujours en légère diminution, le téléviseur demeure l'écran le plus répandu dans les foyers, devant l'ordinateur (86% des foyers)».

Des milliers de films disponibles, mais à quel prix?

La popularité de la télévision est en baisse chez les jeunes alors que le prix des abonnements aux applications de streaming, lui, est en hausse. Certains consommateurs ont donc résilié leur souscription, le coût de la vie ne faisant qu'augmenter.

«Nous avons dû supprimer notre abonnement Netflix car nous ne pouvions plus nous le permettre», constate un des sondés. Entre avril et juin 2022, Netflix a perdu 970.000 abonnés malgré ses 4.000 films proposés.

De son côté, Disney est le géant du streaming actuel avec plus de 152 millions de souscripteurs au deuxième trimestre 2022. Les tarifs de la plateforme vont, comme ceux de Netflix, augmenter d'ici à la fin de l'année. Il faudra désormais débourser plus de 13 euros par mois pour l'abonnement qui fait entendre le fameux «toudoum» de la plateforme au N rouge, et 10 euros pour pouvoir profiter de Disney+ sans publicité.

Mais la hausse des prix ne marque pas forcément le début de la fin pour ces plateformes, car les trois quarts des anciens souscripteurs envisagent de se réabonner lorsque leur budget le leur permettra.

Newsletters

Déstabilisés par la contre-offensive ukrainienne, les médias russes changent de ton

Déstabilisés par la contre-offensive ukrainienne, les médias russes changent de ton

Le Kremlin a été pris de court par les récentes opérations offensives de l'Ukraine. Pendant ce temps, l'extrême droite russe se montre plus véhémente que jamais.

À chaque argument raciste contre l'adaptation de La Petite Sirène, sa réponse 

À chaque argument raciste contre l'adaptation de La Petite Sirène, sa réponse 

Petit guide pour répondre aux arguments pseudo-scientifiques concernant La Petite Sirène (si le fait de rappeler que les sirènes ne sont pas réelles ne suffit pas).

Comment les journalistes ukrainiens couvrent la guerre dans leur pays

Comment les journalistes ukrainiens couvrent la guerre dans leur pays

Depuis la fin février et le début de la guerre déclarée par Vladimir Poutine, le métier de journaliste a radicalement changé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio