Monde

De nouveaux ossements humains découverts dans le lac Mead

Temps de lecture : 2 min

La décrue du lac liée à une sécheresse prolongée révèle, en plus des cadavres de poissons, des corps humains dont quelqu'un aurait visiblement souhaité se débarrasser.

Un bateau repose sur le lit du lac Mead asséché, le 9 mai 2022. | Mario Tama / Getty Images North America / AFP
Un bateau repose sur le lit du lac Mead asséché, le 9 mai 2022. | Mario Tama / Getty Images North America / AFP

C'est déjà la quatrième fois depuis le moi de mai que des restes humains sont retrouvés dans le lac Mead. Samedi 6 août au matin, les gardes forestiers du lac recevaient un appel les informant de la nouvelle découverte macabre.

Situé dans l'ouest des États-Unis, à la jonction entre l'Arizona et le Nevada, la zone récréative du lac Mead est devenue ces derniers mois une scène de crime extensible, à mesure que la sécheresse, provoquant une forte décrue, révélait divers ossements humains.

Ce sont les plongeurs de la police métropolitaine de Las Vegas qui ont opéré cette fois-ci dans la zone de Swim Beach, et ont récupéré des restes squelettiques.

Enquêtes en cours

La première fois que la police était intervenue, le 1er mai 2022, elle avait repêché du port Hemenway un corps en état de décomposition avancée, enfermé dans un tonneau et présentant une blessure par balle, laissant peu de doutes sur le fait qu'il puisse s'agir d'un homicide: «Chaque fois que vous avez un corps dans un tonneau, il est clair que quelqu'un d'autre était impliqué», a ainsi déclaré le lieutenant Jason Johansson à CNN. D'après les résultats d'analyses, le corps serait celui d'une personne décédée entre le milieu des années 1970 et le début des années 1980.

D'autres ossements, retrouvés le 7 mai à Calville Bay, appartiendraient à une personne vraisemblablement âgée de 23 à 37 ans. Le troisième squelette, trouvé à Swim Beach le 25 juillet, est encore en phase d'examen.

Dans les années 1980, le lac Mead, plus grand réservoir artificiel des États-Unis, se situait à plus de 370 mètres au-dessus du niveau de la mer. Aujourd'hui, il n'est plus rempli qu'à 27% de sa capacité, en raison de la méga-sécheresse prolongée qui affecte la région. Début juillet, la décrue était telle que c'est un navire coulé datant de la Seconde Guerre mondiale qui a été retrouvé par le Service des parcs.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Début de la Coupe du monde au Qatar, tremblement de terre en Indonésie, violentes protestations contre la politique zéro Covid en Chine... La semaine du 19 au 25 novembre en images.

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Enfoncé dans la pire crise économique de son histoire, le pays du Cèdre voit l'exploitation de champs gaziers comme une sortie de secours. Mais des associations mettent en garde contre la corruption et la destruction des zones côtières.

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

Certains experts estiment que l'entrée du pays dans le groupe serait bien plus utile que sa présence au sein de la Ligue arabe.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio