Sciences

Un énorme morceau de fusée devrait s'écraser sur Terre dimanche

Temps de lecture : 2 min

On ne sait pas exactement où il tombera.

Avec ses 54 mètres de long et ses 23 tonnes, cet énorme débris spatial devrait bel et bien frapper notre planète. | NASA via Unsplash
Avec ses 54 mètres de long et ses 23 tonnes, cet énorme débris spatial devrait bel et bien frapper notre planète. | NASA via Unsplash

Le dimanche 31 juillet, un imposant morceau de fusée devrait frapper le sol terrestre, lancé à une vitesse folle. Pas de panique: si le débris pourrait bien faire des dégâts, il y a très peu de chances pour que cela tombe sur vous.

Ce morceau de vaisseau appartient à la fusée chinoise Longue Marche 5B, qui a été lancée depuis la province du Hainan, le 24 juillet dernier. L'objectif de l'engin est d'étendre les capacités de recherche scientifique de la station spatiale chinoise Tiangong. Un voyage qui se finira sans le premier étage du lanceur, destiné à stocker du carburant et qui, une fois vide, se détachera pour alléger l'ensemble, explique Science Post. Une fois séparé du corps, le morceau se dirigera, à grande vitesse, droit sur la Terre.

La plupart du temps, ce type de débris se désintègre au contact de l'atmosphère. Mais avec ses 54 mètres de long et ses 23 tonnes, cet énorme morceau devrait bel et bien frapper notre planète. Entre 20% et 40% de la masse de l'objet devrait survivre au passage de l'atmosphère en se divisant en plusieurs débris, rapporte Newsweek.

Dimanche, dans l'océan Atlantique

Que sait-on de l'impact probable de ce morceau de fusée? Pour l'heure, pas grand-chose. Les scientifiques prévoient l'arrivée de l'objet ce dimanche 31 juillet aux alentours de 7h52 UTC (9h52 en France), avec une marge d'erreur de plus ou moins vingt-et-une heures. Autrement dit, on ne sait pas vraiment quand l'événement aura lieu.

Quant à l'emplacement du crash, là encore, les scientifiques restent prudents. A priori, il devrait avoir lieu dans l'océan Atlantique Nord, bien que l'impact doive se situer sur la même latitude que des grandes villes comme Pékin, Rome ou encore Le Caire et Sydney. Pas de panique pour autant: le risque de se prendre un jour ce type de débris sur la tête reste extrêmement faible et vous avez 80.000 fois plus de risques d'être frappé par la foudre.

Newsletters

Ce que mangeaient vraiment les hommes préhistoriques

Ce que mangeaient vraiment les hommes préhistoriques

Le fait d'ajouter des plantes ou des graines à son dîner et de modifier le goût des aliments est une habitude humaine qui remonte au moins à 70.000 ans, selon de nouvelles découvertes.

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Même en mathématiques, il faut savoir faire preuve de créativité.

 Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

De nouveaux microbes? C'est exactement ce dont on avait besoin.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio