Société / Économie

Combien d'argent vous faudrait-il pour vivre votre vie idéale?

Temps de lecture : 2 min

Selon une étude récente, la richesse illimitée ne serait pas nécessairement synonyme de vie rêvée.

La majorité des participants a choisi une somme relativement modérée. | nattanan23 via Pixabay
La majorité des participants a choisi une somme relativement modérée. | nattanan23 via Pixabay

Satisfaire tous ses désirs a un prix. Mais lequel exactement? Cette question se trouve au cœur d'une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Sustainability. Les chercheurs ont interrogé 220 personnes dans plus de trente-trois pays différents sur les ressources financières dont elles auraient besoin pour vivre leur vie idéale, comme le rapporte Quartz.

Afin d'évaluer le juste prix, les participants devaient choisir le montant qu'ils souhaiteraient gagner à la loterie, situé entre 10.000 dollars (environ 9.880 euros) et 100 milliards de dollars (98,8 milliards d'euros). À la surprise générale, la majorité a refusé la somme la plus haute de 100 milliards de dollars, pourtant synonyme de richesse illimitée. Ainsi, il ne serait pas nécessaire d'être immensément riche pour vivre sa meilleure vie. Une somme se situant entre 1 et 10 millions de dollars suffirait au bonheur de la plupart des participants. Pour une personne de 38 ans avec une espérance de vie de 78 ans, posséder 1 million de dollars (988.000 euros) équivaut à disposer «seulement» de 25.000 dollars par an (soit 24.700 euros), souligne l'étude.

Les résultats de ce travail scientifique mettent en exergue la banalité avec laquelle certaines cultures traitent du consumérisme excessif. «L'idéologie des désirs illimités, lorsqu'elle est présentée comme une nature de l'être humain, peut créer une pression sociale poussant les personnes à acheter plus que ce qu'elles veulent réellement», estiment les cosignataires de l'étude, Paul Bain et Renata Bongiorno. «Découvrir que le coût de la vie idéale est finalement modéré permettrait aux personnes de s'affranchir de cette société de consommation et d'aider à la sauvegarde de la planète», ajoute Paul Bain dans un communiqué de presse.

L'argent, mais pour quoi faire?

Bien évidemment, certains individus ont opté pour l'option de richesse illimitée. 32% des participants américains souhaiteraient gagner les 100 milliards de dollars, contre seulement 8% des Chinois. L'Indonésie reste le pays où la proportion de personnes voulant une richesse illimitée est la plus significative (39%). En Russie, seulement 8% des participants ont choisi cette option.

Aucun critère définissant la vie idéale n'avait été indiqué par l'équipe à l'origine de l'étude, afin de laisser aux participants la liberté de les définir eux-mêmes. Recevoir de l'argent pour aider aux causes sociales est une motivation que l'on retrouve essentiellement chez les individus qui ont opté pour la somme de 100 milliards de dollars. Les auteurs précisent tout de même que, dans la plupart des cas, l'argent serait utilisé dans un but purement individualiste.

Par ailleurs, cette étude s'appuie sur des recherches antérieures ayant analysé les liens entre l'argent et le bonheur. Jusqu'à un certain point, une plus grande richesse est associée à un plus grand bonheur. Avoir suffisamment d'argent pour satisfaire ses besoins primaires, tels que la nourriture et le logement, est une composante essentielle d'un bonheur quotidien. Néanmoins, une fois ces besoins fondamentaux satisfaits, survient un seuil au-delà duquel avoir davantage d'argent ne semble plus augmenter la satisfaction de la vie chez les foyers moyens. Aux États-Unis, ce seuil correspond à un revenu annuel par ménage de 105.000 dollars (environ 104.000 euros).

Newsletters

Vivement lundi: le col roulé

Vivement lundi: le col roulé

Y a plus rien dans le frigo? Mets un col roulé.

Manger un peu de viande peut être plus durable qu'un régime vegan

Manger un peu de viande peut être plus durable qu'un régime vegan

En optimisant les conditions de culture et d'élevage, des scientifiques cherchent la configuration dans laquelle l'empreinte carbone de notre régime alimentaire serait la plus réduite.

La fellation, une pratique ancienne à l'histoire mouvementée

La fellation, une pratique ancienne à l'histoire mouvementée

Longtemps considérée comme sulfureuse, elle est restée taboue dans le cadre du couple pendant des siècles. 

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio