Société

Un robot casse le doigt de son adversaire de 7 ans pendant une partie d'échecs

Temps de lecture : 2 min

Selon les organisateurs du tournoi, l'enfant n'aurait pas respecté les règles de sécurité en ripostant trop rapidement.

«C'est un cas extrêmement rare, le premier dont je me souvienne», a déclaré Sergey Smagin, vice-président de la Fédération russe des échecs. | Pavel Danilyuk via Pexels
«C'est un cas extrêmement rare, le premier dont je me souvienne», a déclaré Sergey Smagin, vice-président de la Fédération russe des échecs. | Pavel Danilyuk via Pexels

Les machines en ont-elles après les enfants? Après avoir écrasé le pied d'un bébé en 2016, ou encore suggéré à une petite fille de s'électrocuter en décembre dernier, un robot a cassé le doigt d'un jeune garçon. L'incident s'est produit le 21 juillet au cours d'un tournoi d'échecs organisé dans la ville de Moscou. L'enfant, considéré comme l'un des trente meilleurs joueurs d'échecs moscovites de moins de 9 ans, disputait une partie contre un bras robotisé, rapporte le Guardian.

Comme le montre une vidéo publiée sur la chaîne Telegram Baza, l'enfant était en train de déplacer une de ses pièces quand la machine lui a soudainement pincé le doigt pendant plusieurs secondes. Une femme puis trois hommes se sont précipités sur le jeune joueur afin de le libérer de l'emprise du bras robotisé. Selon les organisateurs du tournoi, la machine n'aurait apparemment pas anticipé le fait que son adversaire riposte aussi rapidement.

«Il existe certaines règles de sécurité, et l'enfant, apparemment, ne les a pas respectées. Lorsqu'il a fait son geste, il n'a pas réalisé qu'il devait d'abord attendre», a déclaré Sergey Smagin, vice-président de la Fédération russe des échecs. «C'est un cas extrêmement rare, le premier dont je me souvienne.»

Pour Sergey Lazarev, président de la fédération, le jeune joueur a fait un geste «et il fallait ensuite laisser le temps au robot de répondre, mais le garçon s'est précipité et le robot l'a attrapé». Il invite tout de même les fabricants de la machine à «réfléchir à nouveau».

Un incident «isolé»

«Le robot a cassé le doigt de l'enfant, c'est bien sûr une mauvaise chose», a commenté Sergey Lazarev. C'est toutefois, selon lui, la première fois qu'un incident de ce type se produit. Lazarev a également indiqué à l'agence de presse russe Tass que l'enfant ne semblait pas trop traumatisé par l'attaque. «Il a joué dès le lendemain, a terminé le tournoi, et des bénévoles l'ont aidé à enregistrer ses mouvements», a-t-il expliqué.

Sergey Smagin a par ailleurs indiqué que le robot en était à son troisième match de la journée, et qu'il avait d'ores et déjà participé à plusieurs tournois. «Apparemment, les enfants ont besoin d'être avertis [des dangers]. Ça arrive», a-t-il ajouté. De leur côté, les parents du jeune joueur ont tout de même contacté le bureau du procureur général.

Pour Sergey Karjakin, grand maître international du jeu d'échecs, l'incident était sans doute dû à «une sorte d'erreur logicielle ou autre». «Cela n'est jamais arrivé auparavant. De tels accidents se produisent. Je souhaite un bon rétablissement au garçon», conclut-il.

Newsletters

Manifestations contre la réforme des retraites: les ingrédients d'une explosion sociale à venir

Manifestations contre la réforme des retraites: les ingrédients d'une explosion sociale à venir

Manifester est une forme de revendication et une affaire de désirs: celui d'un horizon de vie possible après le travail.

La phobie d'impulsion, cette peur obsédante d'attaquer quelqu'un

La phobie d'impulsion, cette peur obsédante d'attaquer quelqu'un

Faire du mal à quelqu'un ou à soi-même: c'est avec cette pensée intrusive que vivent les personnes souffrant de ce trouble obsessionnel compulsif.

Qui a inventé la grève?

Qui a inventé la grève?

[L'Explication #95] Une histoire d'ail disparu, de bagarre dans une taverne et de graviers.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio