Société

Un couple risque de perdre sa maison pour avoir nourri des canards

Temps de lecture : 2 min

C'est ce qu'on appelle un conflit de canards.

Les deux retraités texans ont été rappelés à l'ordre plusieurs fois en vertu des règles en vigueur, mais rien n'y a fait. | Paul VanDerWerf via Flickr
Les deux retraités texans ont été rappelés à l'ordre plusieurs fois en vertu des règles en vigueur, mais rien n'y a fait. | Paul VanDerWerf via Flickr

250.000 dollars, soit environ 245.000 euros. C'est la somme réclamée à deux retraités de Cypress, localité située au Texas, pour avoir donné à manger à des canards.

Kathleen Rowe et son mari George ont appris la nouvelle le 11 juin: plusieurs de leurs voisins ont déposé plainte contre le couple, au motif que la nourriture attirait les animaux vers leurs domiciles, et que ceux-ci détruisaient leurs jardins et les souillaient avec leurs déjections, explique Insider.

L'association de propriétaires à l'origine du procès estime que le couple Rowe a enfreint les règles de communauté, créant des conditions «de saleté, de risque sanitaire et de désordre» pouvant «perturber ou détruire la végétation, la faune, les marécages et la qualité de l'air». Les deux retraités texans ont été rappelés à l'ordre plusieurs fois en vertu des règles en vigueur, mais rien n'y a fait.

La maman des canards

«En particulier, Kathleen Rowe nourrit régulièrement les canards de la zone, bien qu'ayant été informée qu'une telle activité est interdite –et bien qu'elle ait consenti à arrêter de se livrer à une telle occupation», peut-on lire dans le dossier judiciaire.

Interrogée par le Houston Chronicle, l'accusée explique qu'à leur arrivée dans le voisinage, son mari et elles avaient pris l'habitude d'observer les canards depuis leur porche, et qu'elle s'était prise d'affection et de pitié pour les oiseaux sauvages du périmètre. «Ils n'ont jamais eu de mère. Je fais juste un pas vers eux.»

Si le couple perd le procès, il lui faudra verser les 250.000 dollars, ce qui le contraindra à se séparer de sa maison de Cypress. La date du verdict n'a pas été communiquée.

Newsletters

Qu'est-ce que voulait dire «être pauvre» jusqu'au XIXe siècle?

Qu'est-ce que voulait dire «être pauvre» jusqu'au XIXe siècle?

«La Violence au village», dirigé par Yves-Marie Bercé, et «Vivre pauvre», de Laurence Fontaine, analysent l'évolution de la misère, des réactions des pouvoirs publics et l'autodéfense rurale.

Vivement lundi: la corrida

Vivement lundi: la corrida

Est-ce que ce monde est sérieux? Non, toujours pas en fait.

À quelle date faut-il installer ses décorations de Noël?

À quelle date faut-il installer ses décorations de Noël?

Notre petit doigt nous dit qu'il est grand temps de s'y mettre.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio