Boire & manger / Monde

Les manchots d'un aquarium japonais refusent le poisson bon marché

Temps de lecture : 2 min

L'inflation ne leur laisse guère le choix: ils vont devoir se passer de leur poisson favori (et ça ne leur plaît pas, mais alors, pas du tout).

À cause de la montée des prix, tout le fonctionnement de l'aquarium de Hakone-en a été impacté. | Cornelius Ventures via Unsplash
À cause de la montée des prix, tout le fonctionnement de l'aquarium de Hakone-en a été impacté. | Cornelius Ventures via Unsplash

Il semblerait que les humains ne soient pas la seule espèce à devoir se serrer la ceinture face à la récente montée des prix. Au Japon, à l'aquarium de Hakone-en situé dans la ville de Tokyo, les manchots doivent eux aussi affronter les conséquences de l'inflation, raconte Vice.

Au lieu de se voir proposer leur habituel fatty aji (du chinchard, en français), les manchots et les loutres de l'aquarium doivent dorénavant se contenter de maquereau, un poisson bien moins cher que de nombreux animaux refusent de manger. Tandis que certains le picorent légèrement, d'autres tournent carrément la tête, avec dégoût, dès qu'un membre du personnel leur en met devant le nez.

«Même s'ils le prennent dans le bec, ils le recrachent, déplore Hiroki Shimamoto, le gardien de l'aquarium. Je ne suis pas sûr que les animaux puissent sentir une différence significative, mais on peut dire qu'ils ne sont pas habitués.»

Un maximum d'économies

À cause de la pandémie de Covid-19 et de la guerre en Ukraine, les prix des produits importés et de l'énergie au Japon n'ont fait qu'augmenter. En avril 2022, «les prix à la consommation ont évolué de 2,5%, la plus forte hausse depuis octobre 2014», commente Vice.

Ainsi, les coûts de fonctionnement de l'aquarium ont été impactés de près de 20% depuis le début de l'année. En plus d'avoir été obligé de revoir le prix du menu de ses animaux à la baisse, le lieu a dû faire des économies sur la lumière et réduire la fréquence de nettoyage des cuves de filtration.

En ce qui concerne les manchots, Hiroki Shimamoto explique avoir changé la composition de leur repas au mois de mai. À partir de juillet, 30 à 40% de leur nourriture sera constituée de poissons bon marché. Mais rassurez-vous, l'aquarium ne laisse évidemment pas les mangeurs difficiles mourir de faim, comme le précise Shimamoto: «Pour ceux qui refusent le nouveau poisson, nous leur donnons simplement ce qu'ils avaient l'habitude de manger.»

Newsletters

Au restaurant Les Parisiens, Thibault Sombardier défend les valeurs de la haute bistronomie parisienne

Au restaurant Les Parisiens, Thibault Sombardier défend les valeurs de la haute bistronomie parisienne

Un lieu de rendez-vous chic au sein du Pavillon Faubourg Saint-Germain, nouvel hôtel cinq étoiles situé Rive gauche.

Manger un peu de viande peut être plus durable qu'un régime vegan

Manger un peu de viande peut être plus durable qu'un régime vegan

En optimisant les conditions de culture et d'élevage, des scientifiques cherchent la configuration dans laquelle l'empreinte carbone de notre régime alimentaire serait la plus réduite.

Laisseriez-vous une IA choisir votre menu au restaurant?

Laisseriez-vous une IA choisir votre menu au restaurant?

Une société déjà bien implantée permet aux établissements de vous scanner afin de vous proposer des produits prétendument adaptés.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio