Monde

Au Nigeria, près d'une centaine de personnes ont attendu des mois la venue du Christ dans le sous-sol d'une église

Temps de lecture : 2 min

Finalement, c'est la police qui est venue.

Au total, vingt-six enfants, huit adolescents et quarante-trois adultes étaient confinés dans cette église. | Pixabay via Pexel
Au total, vingt-six enfants, huit adolescents et quarante-trois adultes étaient confinés dans cette église. | Pixabay via Pexel

Le 1er juillet dernier, dans l'État d'Ondo, au sud-ouest du Nigeria, la police a libéré soixante-dix-sept personnes, dont des enfants, du sous-sol d'une église dans lequel elles étaient confinées depuis des mois.

Selon la police, elles attendaient le retour du Christ sur Terre, prévu initialement pour le mois d'avril dernier, rapporte la BBC. Beaucoup de jeunes qui y ont été retrouvés avaient abandonné l'école pour en être les témoins.

Cette descente a eu lieu à la suite de la plainte d'une mère dont les enfants avaient disparu, et qu'elle soupçonnait être retenus dans l'église. David Anifowoshe –le pasteur de cette église pentecôtiste, la Whole Bible Believers Church– et son bras droit ont été arrêtés.

Selon les premiers éléments de l'enquête, c'est Josiah Peter Asumosa, le pasteur adjoint de l'église, qui a convaincu ses fidèles que l'avènement christique aurait lieu en avril, avant d'expliquer que la date avait été reportée à septembre 2022 et de dire aux plus jeunes de n'obéir qu'à leurs parents en Dieu.

Au total, vingt-six enfants (les plus jeunes étant âgés de 8 ans), huit adolescents et quarante-trois adultes étaient confinés dans cette église.

Certains étaient confinés volontairement

Un père dont l'enfant fait partie des personnes évacuées raconte qu'on l'empêchait de le récupérer, et que quiconque tentait de pénétrer dans l'église était attaqué par ses membres, rapporte Sky News, qui ajoute que si les pasteurs ont été arrêtés, les enquêteurs cherchent les preuves que les membres de l'église y étaient retenus contre leur volonté.

Lorsque les autorités sont arrivées, certains membres ont refusé de sortir et ont injurié les parents venus reprendre leurs enfants. Pendant leurs interrogatoires, ces fidèles ont affirmé «aller d'eux-mêmes dans le sous-sol» de l'église après la messe du dimanche, selon le président d'un groupe de jeunes local. «Certains disent être là depuis le mois d'août de l'année dernière, d'autres depuis janvier de cette année.»

Lorsqu'ils ont été arrêtés, les pasteurs ont recommandé à leurs ouailles de «rester sur place» pour attendre l'arrivée de Jésus (qui a prévu selon eux de les emmener avec lui dans le royaume des cieux).

Le Nigeria est un pays profondément religieux, et ce n'est pas la première fois que les autorités y sauvent des personnes retenues, volontairement ou de force, par des membres d'une église. Entre autres faits divers sordides du même tonneau, en novembre 2019, quinze hommes et femmes âgés de 19 à 50 ans ont été libérés d'une église à Lagos où ils étaient enchaînés par les pieds, certains depuis cinq ans. Ils avaient été amenés là par des membres de leur famille qui cherchaient une aide spirituelle pour lutter contre des maladies ou des troubles mentaux.

Newsletters

La dépendance de l'Allemagne vis-à-vis de la Chine ne cesse de croître

La dépendance de l'Allemagne vis-à-vis de la Chine ne cesse de croître

Est-ce un phénomène transitoire, lié à la situation économique et géopolitique de l'Europe, ou un changement structurel?

Le naturisme en Allemagne doit beaucoup aux nazis

Le naturisme en Allemagne doit beaucoup aux nazis

D'abord considérée d'un mauvais œil car assimilée aux associations marxistes, la nudité devient pour Hitler un moyen de promouvoir la virilité et la supériorité physique de la race aryenne.

Venise rame pour imposer son idée d'entrée payante

Venise rame pour imposer son idée d'entrée payante

La mairie de la cité des Doges peine à mettre en place son projet de taxe d'entrée pour les touristes. Encore repoussée de six mois, elle ne permettrait de toute manière pas de réellement lutter contre les conséquences du tourisme dans la ville.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio