Sciences

Les dyslexiques pourraient avoir joué un rôle important dans la survie de notre espèce

Temps de lecture : 2 min

Être dyslexique pourrait avoir de sacrés avantages, selon une nouvelle étude

La dyslexie a peut-être aidé l'espèce humaine à s'adapter aux différentes situations. | Michał Parzuchowski via Unsplash
La dyslexie a peut-être aidé l'espèce humaine à s'adapter aux différentes situations. | Michał Parzuchowski via Unsplash

La dyslexie, définie comme étant un trouble de la capacité à lire, ou une difficulté à reconnaître et à reproduire le langage écrit, est souvent associée à tout un tas de caractéristiques négatives. Loin de cette vision traditionnelle, une nouvelle étude scientifique publiée dans la revue Frontiers of Psychology, invite à changer de paradigme, pour voir ce trouble sous un angle totalement différent. Un angle où la dyslexie est en fait un avantage, qui, au cours de l'histoire, a aidé l'espèce humaine à s'adapter aux différentes situations.

Pour les psychologues de l'Université de Cambridge, membres de l'étude, les personnes ayant davantage de difficulté à interpréter rapidement les mots écrits bénéficieraient d'une capacité accrue à explorer leur environnement dans le but de pallier ce manque. Une capacité qui leur permettrait de prendre des décisions hors des sentiers battus bien plus rapidement.

Adaptation

Psychologiquement parlant, nos esprits sont tiraillés par un compromis appelé exploitation/exploration, rapporte Science Alert. Quand nous devons prendre une décision, ce compromis nous pousse à être sûrs des informations dont on dispose, mais aussi à essayer d'anticiper le résultat final. Pour les dyslexiques, la balance penche du côté de l'exploration.

Comme une stratégie d'adaptation à un monde qu'ils peinent parfois à déchiffrer, les dyslexiques observent, explorent et vont chercher des informations sur le monde au lieu de réinterpréter des informations déjà enregistrées. Une caractéristique qui les rendrait davantage inventifs et créatifs, ajoute Futurism, tout en leur permettant de prendre des décisions bien plus rapidement.

Ce dernier point est particulièrement important, note l'étude. En sachant que ce trouble se transmet en grande partie par les gènes de façon héréditaire et qu'à l'heure actuelle entre 5% et 10% de la population est concernée, la dyslexie a dû être favorisée dans l'évolution. Les membres de l'étude suggèrent donc que les dyslexiques, avec leur attrait pour l'exploration et leur capacité à prendre des décisions rapides, pourraient avoir joué un rôle important dans la survie de notre espèce tout au long de l'histoire. Mais à notre époque, où l'écriture et la lecture sont devenues primordiales, ces avantages seraient quelque peu éclipsés par leurs difficultés.

Newsletters

Ce que mangeaient vraiment les hommes préhistoriques

Ce que mangeaient vraiment les hommes préhistoriques

Le fait d'ajouter des plantes ou des graines à son dîner et de modifier le goût des aliments est une habitude humaine qui remonte au moins à 70.000 ans, selon de nouvelles découvertes.

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Même en mathématiques, il faut savoir faire preuve de créativité.

 Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

De nouveaux microbes? C'est exactement ce dont on avait besoin.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio