Sciences

Les maths au lycée sont utiles dans la vie, et on peut le prouver

Temps de lecture : 2 min

S'arrêter au théorème de Thalès risque de ne pas être suffisant.

Vous aurez bien sûr reconnu la formule de Stirling. | thekirbster via Flickr
Vous aurez bien sûr reconnu la formule de Stirling. | thekirbster via Flickr

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Avez-vous un exemple de votre vie qui montre que les mathématiques niveau lycée servent à quelque chose ?»

La réponse de Hadrien Chevalier:

Les maths de lycée servent à comprendre les maths du supérieur. Les maths du supérieur, ça vous permet ensuite de pouvoir:

  • Vous engager activement dans la transition écologique: éolien, solaire, nucléaire, nouveaux matériaux, nouvelles batteries, veilles intelligentes...
  • Vous engager activement dans la quête de connaissance sur la nature ou sur les sociétés: biologie, sciences du climat, physique, chimie...
  • Vous engager activement dans la vie de luxe et de plaisir matériel par la finance quantitative: grand appartement, belle bagnole, appareil de mesure de durée mécanique porté au poignet qui en jette, voyages confortables et hôtels merveilleux...
  • Vous engager activement dans la construction de votre rêve de science-fiction: plateformes pour la computation et la communication quantique, technologies pour le voyage interplanétaire, bio-ingénierie pour lutter contre le vieillissement, par exemple.
  • Vous engager activement dans la transformation de la société: méthodes de recensement, de prélèvement de statistiques, modélisations des économies complexes, aide à la prise de décision, protocoles de communication garantissant la vie privée, technologies donnant plus de liberté aux femmes, aux personnes handicapées...

En fait, tout cela est assez lié. Plus vous apprenez de maths, plus vous avez d'outils pour penser la nature et le monde qui nous entoure, pour représenter quantitativement des relations, pour mesurer la qualité de vos observations, pour établir des prédictions et quantifier leur fiabilité.

Malheureusement, les maths de collège ne suffisent pas vraiment. Les problèmes que nous rencontrons (en physique, en biologie, en philosophie, dans tout type d'ingénierie, et en général, dans la vie), s'ils admettent même une bonne représentation formalisée mathématiquement (ce qui n'est pas toujours le cas), font intervenir des concepts non enseignés au collège (statistiques approfondies, algèbre générale et linéaire, géométries diverses et variées, théorie de la complexité et des réseaux…).

Mais rassurez-vous: que vous souhaitiez être super riche dans votre coin ou donner naissance à des idées abstraites juste par pur plaisir intellectuel, ou bien faire des choses hyper concrètes pour un «bien collectif» qui soit utile de façon plus immédiate, ou encore, soyons fous, tout cela à la fois, ce ne sera pas d'avoir appris et compris les maths de lycée qui vous fermera des portes.

Et c'est presque une litote que de dire cela.

Newsletters

Des continents sont-ils en train de se rejoindre pour former un supercontinent?

Des continents sont-ils en train de se rejoindre pour former un supercontinent?

Tout est affaire de tectonique des plaques, de chaleur et de collisions.

Avant de mourir, Nikola Tesla a-t-il inventé une arme de destruction massive surpuissante?

Avant de mourir, Nikola Tesla a-t-il inventé une arme de destruction massive surpuissante?

Dans ses vieux jours, l'inventeur serbo-américain dévoila un nouveau projet, la «téléforce». Gadget d'apocalypse ou délire gâteux?

La triste et gargantuesque histoire de Charles Byrne, le «géant irlandais»

La triste et gargantuesque histoire de Charles Byrne, le «géant irlandais»

Après 225 années passées derrière la vitre d'un musée, les ossements de cet Irlandais du XVIIIe siècle vont être retirés de la vue du public. Mais leur avenir est encore incertain.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio