Monde

En Espagne, faire pipi dans la mer peut désormais vous coûter 750 euros

Temps de lecture : 2 min

La municipalité de Vigo a décidé qu'uriner à la plage, y compris dans l'eau, constituait une infraction passible d'une amende... salée.

Ça fait du bien, mais c'est interdit. | Siska Vrijburg via Unsplash
Ça fait du bien, mais c'est interdit. | Siska Vrijburg via Unsplash

Vous êtes à la plage. Il fait beau, vous sentez bon l'huile solaire et vous êtes tranquillement en train de faire des châteaux de sable avec vos enfants quand, tout à coup, c'est le drame: le petit dernier a envie de faire pipi. Avec un sourire plein de tendresse face à sa naïveté d'enfant, vous le rassurez: ce n'est pas grave, il n'a qu'à aller faire pipi dans la mer, là-bas, regarde, où il n'y a personne, c'est naturel, ne t'inquiète pas et comment tu crois qu'ils font, les poissons?

Si vous comptez vous rendre en Espagne cet été, sachez que cela est désormais strictement interdit sur les plages de la municipalité de Vigo, en Galice, dans le nord-ouest du pays, qui a statué que le fait d'uriner à la plage, y compris dans l'eau, constituait une infraction aux normes sanitaires indiquées dans le premier paragraphe de l'article 12 de son ordonnance sur la réglementation des plages.

Cette nouvelle infraction est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 euros, indique la chaîne espagnole Antena 3. Vous voilà prévenus.

Comment repérer les contrevenants?

Cette même ordonnance –qui envisage aussi des sanctions pour les personnes qui organiseraient des barbecues sur le sable, laisseraient des déchets sur la plage ou utiliseraient du savon dans la mer ou dans les équipements tels que douches et rince-pieds– prévoit en parallèle l'installation de toilettes publiques accessibles durant toute la saison balnéaire là où il n'y en a pas déjà.

Reste une question en suspens: comment les autorités vont-elles donc bien pouvoir faire pour repérer les contrevenants qui soulageront leur besoin pressant dans les vagues de l'océan Atlantique?

Sur Twitter, plusieurs internautes amusés ont évoqué des solutions inventives, notamment celle-ci:

«Et ils vont faire comment??? Il faudrait avoir des poissons dressés, accros à l'urine, qui formeraient un banc autour du baigneur dès qu'il y en aurait un qui ferait pipi.»

Newsletters

Comment le FSB a gangréné la vie politique moldave

Comment le FSB a gangréné la vie politique moldave

Différents documents du service des renseignements russe montrent comment la Russie étend son influence dans l'ancienne république soviétique pays. Plongée dans une de ces guerres hybrides que le Kremlin mène depuis des années.

«Je ne peux pas penser à autre chose qu'à l'argent»: ces Français qui songent à quitter Londres

«Je ne peux pas penser à autre chose qu'à l'argent»: ces Français qui songent à quitter Londres

Inflation monstre, augmentation des loyers, instabilité politique... Pour beaucoup, il est devenu intenable de rester vivre dans la capitale britannique. Reste une solution: rentrer en France.

En Syrie, l'hiver sonne le début de la culture des roses de Damas

En Syrie, l'hiver sonne le début de la culture des roses de Damas

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio