Société / Monde

En Floride, une synagogue lutte pour le droit à l’avortement

Temps de lecture : 2 min

La congrégation estime qu'une loi récente empiète sur son droit à la liberté religieuse.

Des militantes féministes à Fort Lauderdale, en Floride, le 14 mai 2022. | AFP / Joe Raedle
Des militantes féministes à Fort Lauderdale, en Floride, le 14 mai 2022. | AFP / Joe Raedle

À partir du premier juillet 2022, le droit des Floridiennes à avorter va être considérablement restreint. Passé quinze semaines, elles n’auront plus le droit d’interrompre leur grossesse, contre vingt-quatre semaines auparavant. Les seules exceptions autorisées seront un «risque grave» pour la santé la mère ainsi qu’une anomalie létale du fœtus. Pas l’inceste, ni le viol.

Parmi les nombreux opposants à cette nouvelle loi passée par le gouverneur républicain ultraconservateur Ron DeSantis, se trouvent des militants inattendus: les membres de la synagogue de L'Dor Va-Dor.

Située dans la ville de Boyton Beach, dans le comté de Palm Beach, L’Dor Va-Dor se présente comme une communauté juive inclusive et progressiste. La synagogue estime que la nouvelle loi anti-avortement empiète sur la liberté religieuse des femmes juives, et a donc décidé d’attaquer l’État en justice.

Mouvement national anti-avortement

D’après la plainte déposée par la synagogue, la loi juive prévoit qu’un avortement peut être «nécessaire afin de protéger la santé et le bien-être mental ou physique d’une femme». Ainsi, «cette loi interdit aux femmes juives de pratiquer leur foi libre des intrusions du gouvernement, ce qui viole leurs droits à la vie privée et à la liberté religieuse».

La loi floridienne fait partie d’un mouvement plus large de restriction au droit à l’avortement aux États-Unis. Récemment, le Texas, l’Idaho et l’Oklahoma ont promulgué des lois allant dans ce sens.

Plus important encore, la base constitutionnelle du droit à l’IVG est menacée. En mai, le site Politico a publié des documents indiquant que la Cour suprême des États-Unis, qui a accueilli trois juges conservateurs lors de la présidence de Donald Trump, souhaite revenir sur Roe v. Wade. Cette jurisprudence est la seule garantie d’accès à l’avortement au niveau fédéral. Lors de la publication de ces documents, plusieurs communautés juives dans le pays avaient d’ailleurs signifié leur inquiétude.

Newsletters

Panique

Panique

Harry et Meghan, symbole d'une époque malade d'insignifiance

Harry et Meghan, symbole d'une époque malade d'insignifiance

[BLOG You Will Never Hate Alone] De retour sur Netflix, on va bouffer jusqu'à la nausée des aventures de ce couple doué pour rien mais assez malin pour apparaître comme indispensable à la marche du monde.

«J'espère que tu viendras me voir parce que je ne suis pas un monstre»

«J'espère que tu viendras me voir parce que je ne suis pas un monstre»

[Épisode 4] Céline Vasselin avait-elle des raisons de se sentir menacée par Sliman Amara, son conjoint qu'elle a assassiné? Une seule chose est certaine: dans leur entourage, pas grand monde n'a vu grand-chose.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio